“Des plans de reconfinements locaux et globalisés sont prêts”, annonce Jean Castex

Jeudi 27 août 2020, le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé depuis Matignon lors d’une conférence de presse, aux côtés des ministres de la Santé Olivier Véran et de l’Education Jean-Michel Blanquer. Le but : faire le point sur la situation sanitaire et le plan du gouvernement, à la veille de la rentrée.

  • Jean Castex

A quoi ressemblera la rentrée ? Santé, école, travail, culture… A quoi devront faire face les Français, alors que la crise de la Covid-19 est loin d’être terminée ? Jeudi 27 août 2020, le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé à ce sujet, depuis Matignon, lors d’une conférence de presse, aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran et du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Le but ? Ratisser tous les périmètres afin de rassurer les habitants de l’Hexagone, tout en appelant à une extrême vigilance. Parmi les annonces des trois hommes politiques : le port du masque deviendra obligatoire dans tout Paris, ainsi que dans tous les lieux clos où les Français seront susceptibles de croiser une autre personne, des mesures localisées seront prises dans les écoles en cas de contamination, un objectif d’un million de tests par semaine à court terme, le maintien de dispositifs de soutien pour les secteurs en difficulté ou encore la reprise d’un point presse hebdomadaire tenu par Olivier Véran. Actuellement, 21 départements sont classés en zone de circulation active du virus et le taux de reproduction se trouve au niveau de 1,4. “Nous sommes dans une phase de recrudescence de l’épidémie”, a ainsi annoncé le chef du gouvernement en présentant les chiffres : plus de 3.000 nouveaux cas par jour, contre 1.000 environ au moment du déconfinement. Toutefois, l’objectif le plus important du gouvernement est clair : éviter à tout prix un reconfinement généralisé, qui entraînerait de très sérieuses conséquences économiques et “humaines.” Pour autant, ce scénario n’est pas écarté.

“Des mesures plus lourdes encore plus lourdes”

“Les principes qui nous guident, la logique globale, transversale, la cohérence de notre action pourrait se résumer en une phrase : ‘Vivre avec le virus’, prévient Jean Castex lors de sa conférence de presse. Le virus est toujours là, on vient de le voir, et il semble même progresser. Nous devons donc nous doter de tous les moyens pour stopper cette progression et pour nous protéger. Grâce à cette protection, à cette vigilance, nous devons au maximum continuer à vivre, à travailler, à nous éduquer, à nous cultiver, à nous distraire… à vivre. Septembre est là, à notre porte, c’est en France le mois de la reprise. Nous voulons que cette reprise soit la plus large possible, bien entendu dans un cadre sécurisé. Car plus l’activité s’arrête, plus la crise économique et sociale s’amplifie et plus les conséquences humaines seront dramatiques.” Le Premier ministre annonce alors avoir songé à plusieurs scénarios avec le gouvernement. “Je veux que vous sachiez qu’il est évidemment de notre devoir d’anticiper et de prévoir toutes les hypothèses […] Des plans de reconfinement, c’est-à-dire des mesures plus lourdes encore, qu’ils soient territoriaux ou globaux, sont prêts, sous l’égide du Ministère de la Santé. D’autres part, notre système hospitalier est prêt aussi à une nouvelle vague de patients en termes de lits, de masques, de patients, de réanimateurs, etc. Mais notre objectif, c’est bien évidemment de tout faire pour éviter un reconfinement, surtout généralisé, pour éviter un afflux massif de patients dans les services de réanimations, tels que nous les avons hélas connus.” Et Jean Castex de conclure : “Je veux vous dire que cet objectif est à notre portée collective pour peu que nous soyons tous mobilisés et responsables.”

A lire aussi : La France de nouveau confinée ? Olivier Véran répond et alerte sur les dangers de l’automne

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet