Diana, broyée par la BBC : William anéanti, Harry parle de meurtre

L’interview de Lady Di en 1995 avait ébranlé la monarchie. Aujourd’hui, le rapport du juge Lord Dyson fait état des méthodes immorales utilisées par la BBC pour obtenir son interview avec la princesse Diana. William est au plus mal et Harry très en colère…

Le Prince William, “dans une tristesse indescriptible

Dans un communiqué, le duc de Cambridge a exprimé son chagrin et sa colère face à ces révélations: “Selon moi, les moyens fallacieux utilisés pour décrocher cette interview ont influencé les propos de ma mère. L’interview a largement contribué à la détérioration des relations entre mes parents et a fait du mal à d’innombrables personnes. Cela me plonge dans une tristesse indescriptible de savoir que les défaillances de la BBC ont grandement contribué à sa peur, sa paranoïa, son isolement qui je me souviens ont marqué les dernières années que j’ai eues avec elle.

  • Lady Di mourait à 36 ans le 31 août 97 : album souvenir [PHOTOS]

    Il y a 23 ans, dans la nuit du 30 au 31 août 1997, Lady Di perdait la vie en voiture. Princesse élevée au rang d'icône et véritable phénomène médiatique, la première épouse de l'héritier de la couronne britannique n'est jamais devenue reine, mais Diana Spencer déchaîne toujours les passions… Retour, en images, sur la saga Diana.

En effet, ce rapport démontre que Martin Bashir, le journaliste qui a su convaincre la princesse Diana de s’asseoir face à lui dans la fameuse interview, a utilisé des méthodes jugées immorales pour obtenir cet entretien.

Harry accuse

Exilé à Los Angeles, Harry a également réagi, en publiant un texte poignant sur les résultats tant attendus de ce rapport. “Notre mère était une femme incroyable qui a consacré sa vie au service. Elle était résiliante, courageuse, et indéniablement honnête. L’effet de ricochet de cette culture d’exploitation et pratiques immorales a mené à sa mort“, a-t-il écrit.

William souhaite que l’interview ne soit plus diffusée

Les mots forts utilisés par les deux frères ont également pour but de rendre cette interview inaccessible

William estime que cette interview “n’a plus aucune légitimité et ne devrait plus être diffusée“.

La BBC demande pardon

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

L’actuel directeur général de la BBC Tim Davie s’est quant à lui excusé longuement, déclarant: “Si la BBC ne peut pas revenir en arrière après vingt-cinq ans, nous pouvons présenter nos excuses les plus profondes et inconditionnelles“.

Source: Lire L’Article Complet