Diana jalouse de la nounou de William et Harry ? Pourquoi elle la voyait comme une “rivale”…

Dans Le Suppléant, le prince Harry nous livre les coulisses de son existence, de son enfance joyeuse à sa vie de famille actuelle, en passant par son adolescence tourmentée par la disparition de sa mère. Fil rouge de ce récit intime, Lady Diana est l’autre personnage principal de cette histoire. Son cadet raconte ainsi qu’elle craignait d’être remplacée par la “nanny” de ses garçons.

Une peur tenace. Dans Le Suppléant, l’autobiographie à succès du prince Harry parue ce 10 janvier chez Fayard, le petit-fils d’Elizabeth II plonge ses lecteurs dans l’arrière-boutique de sa vie, qu’il n’aura jamais autant ouverte au public. Le cadet du prince William y raconte les heures les plus sombre de son adolescence, ses expériences, son long deuil après la mort de sa mère, mais revient aussi sur les périodes plus joyeuses qui ont marqué son existence. Le début du printemps 1999 en fait partie. À l’époque, le fils de Lady Diana a 14 ans et revient de Eton, son collège, pour le week-end quand son père lui annonce son programme des vacances de Pâques.

Cette année-là, cap sur le Botswana pour un safari en compagnie de son grand frère. Harry relate n’avoir jamais été aussi impatient de partir à l’aventure. En plus de son aîné, le voyage comptera aussi Tiggy, leur “nanny préférée”. Cette dernière est leur nounou depuis de nombreuses années et est comme une amie pour les deux frères. “Maman, hélas, ne voyait pas les choses ainsi”, révèle le prince dans ses mémoires. “À ses yeux, Tiggy n’était pas une nanny mais une rivale. Il est de notoriété publique qu’elle la soupçonnait de se préparer à prendre sa place (Maman considérait-elle Tiggy comme sa Suppléante à elle ?)” se souvient le père d’Archie et Lilibet Diana.

>> PHOTOS – Lady Diana : retour sur ses plus beaux moments de complicité avec ses fils William et Harry

“C’était terrible vis-à-vis de Maman”

Avant de perdre la vie dans un accident de voiture sous le pont de l’Alma, Diana vivait en effet en retrait de la famille royale. Officiellement séparée de Charles en 1992, cela faisait déjà cinq ans que ses garçons et elle habitaient ensemble par intermittence. “Cette femme par laquelle elle craignait d’être détrônée occupait bel et bien sa place – c’était terrible vis-à-vis de Maman”, regrette Harry dans son livre. “Chaque fois que Tiggy me serrait dans ses bras ou me caressait la tête, j’aurais dû, en toute logique, éprouver une pointe de culpabilité, me faire l’effet d’un traître, mais je n’ai aucun souvenir d’avoir jamais ressenti cela”, poursuit l’époux de Meghan Markle, dans son introspection.

Crédits photos : ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Diana Princesse de Galles

  • Harry d’Angleterre

  • William d’Angleterre

À découvrir en images

Photos – Lady Diana : retour sur ses plus beaux moments de complicité avec ses fils William et Harry




Autour de

Source: Lire L’Article Complet