Didier Raoult trop populaire ? Le professeur “obligé de se déguiser” quand il voyage à Paris

Vendredi 9 octobre 2020, Didier Raoult était l’invité du Morandini Live sur CNews. Le désormais célèbre infectiologue a fait une confidence étonnante : quand il est en déplacement dans la capitale, il est contraint de se déguiser pour passer incognito.

Restez informée

Il y a encore quelques mois, Didier Raoult était inconnu du grand public. Mais la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus l’a véritablement propulsé sur le devant de la scène médiatique. Professeur en microbiologie à l’institut hospitalo-universitaire de Marseille, il fait les gros titres en mars 2020 en affirmant avoir trouvé un antidote à la Covid-19 : la chloroquine. Mais depuis, Didier Raoult divise les Français. Certains ont suivi son traitement expérimental et le recommandent vivement – à l’image de Mylène Demongeot qui lui “doit la vie” – tandis que d’autres désapprouvent totalement le médecin star.

Il faut dire que Didier Raoult est également connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, notamment à cause de ses provocations envers les médias et les journalistes. Et le professeur a également la réputation d’être quelque peu mégalomane. C’est un “charlatan qui se prend pour Dieu” selon Raphaël Enthoven, l’ex-mari de Carla Bruni, un homme “égocentrique” et “narcissique” à en croire Pierre Perret, quelqu’un de “méprisant” et de “machiste” pour une journaliste de RTL, et même un pro du “show-business” plutôt que de la science d’après un de ses confrères… L’AP-HP va même jusqu’à l’accuser de faux témoignage.

Didier Raoult, sollicité pour des selfies et autographes

Alors le moins que l’on puisse dire, c’est que Didier Raoult fait l’objet d’une immense controverse. Pourtant, l’infectiologue semble avoir également une grosse communauté de fans – parmi lesquels Fabrice Luchini, littéralement fasciné par Didier Raoult au point de vouloir l’incarner à l’écran. Vendredi 9 octobre 2020, le médecin était invité sur le plateau du Morandini Live. Venu parler de l’évolution de l’épidémie, et de la nouvelle mutation du virus, le professeur s’est laissé aller à quelques confidences sur sa récente célébrité. Jean-Marc Morandini l’interroge alors sur ses détracteurs et sur l’éventualité d’un départ de la France, là où il ne fait pas l’unanimité. “Vous avez peut-être l’impression à Paris – et vous vous trompez – que les gens ne m’aiment pas”, rétorque Didier Raoult. Ce serait même tout le contraire : sa cote de popularité dans la capitale dépasserait selon lui des sommets.

Vous savez, moi quand je vais à Paris, je suis obligé de me déguiser parce que tout le monde m’arrête pour prendre des photos ou pour me demander des autographes”, assure Didier Raoult face aux caméras de CNews. L’infectiologue admet tout de même avoir des opposants, venant d’un “milieu dans lequel ces choses se passent”, mais “cela ne représente pas la population”. Et d’après ses dires, Didier Raoult serait encore plus apprécié dans la cité phocéenne. “Quant à Marseille, je peux vous assurer que, franchement, je ne subis aucun outrage, au contraire. Le problème, c’est que je suis plutôt obligé de refuser aux gens de m’arrêter pour prendre des photos avec eux. Je n’ai pas du tout l’impression de rejet ici, ni des uns, ni des autres”, conclut-il finalement. Et pas sûr que sa ressemblance avec Patrick Sébastien ne l’aide à passer inaperçu…

Source: Lire L’Article Complet