Élie Semoun dans la douleur… Son “papa est mort”

Élie Semoun ne cachait plus la lutte de son père contre la maladie d’Alzheimer. Un combat qui s’est achevé ce samedi 12 septembre, a-t-il révélé sur Instagram où il a annoncé sa mort.

Élie Semoun n’a pas le cœur à rire ce samedi 12 septembre. L’humoriste a fait part d’une triste nouvelle à ses fans sur Instagram. Le décès de son père, Paul Semoun. « Mon papa est mort ce matin du 12 septembre. Avec ma sœur nous lui avons dit adieu, que nous l’aimions. Merci pour vos élans de tendresse, il le méritait », a écrit sur le réseau social le comédien en légende d’une photo où il apparaît avec son père. Il avait déjà perdu sa mère, Denise, des suites d’une hépatite alors qu’il n’avait que 11 ans, elle en avait 37. Son papa, lui, était atteint de la maladie d’Alzheimer.

Sa disparition a particulièrement touché ses 250 000 abonnés qui avaient notamment suivi les retrouvailles entre père et fils sur Instagram à travers une vitre Plexiglas en avril dernier. Le papa de l’humoriste de 56 ans résidait dans un Ephad. « Je pense que beaucoup d’entre nous suivions les élans de tendresse avec votre papa. Je suis peiné d’apprendre son départ », peut-on lire en commentaire de la publication d’Élie Semoun. Des fans qui avaient su se montrer très généreux quand l’artiste avait lancé un appel aux dons pour venir en aide à l’établissement dans lequel son père était résident, en pleine épidémie de coronavirus.

Mon papa est mort ce matin du 12 septembre. Avec ma sœur nous lui avons dit adieu , que nous l’aimions . Merci pour vos élans de tendresses , il le méritait .

A post shared by Élie Semoun 🥏🥏 (@eliesemounofficiel) on

Élan d’émotion et de générosité

« Quelques personnes ont cru bon de m’insulter en insinuant que j’étais millionnaire et que je pouvais donner. Je précise que je ne suis pas millionnaire. J’ai effectivement fait un don, mais là, ce que l’on demande, ce n’est pas de l’argent mais du matériel », avait précisé Élie Semoun dans les colonnes du Parisien en avril dernier. « Il sombre petit à petit », avait-il prévenu dès le mois de janvier. « Pour le moment, c’est plus émouvant que grave », écrivait-il alors en légende d’une vidéo publiée sur Instagram. Mais la gravité a fini par le rattraper huit mois plus tard.

Crédits photos : MOREAU-BELLAK / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet