Elizabeth II brutalement honnête : ce tacle retentissant qu'elle a envoyé au prince Charles, à la naissance du prince William !

A sa naissance, le 21 juin 1982, le prince William a reçu un accueil très particulier au sein de la famille royale.

“Je sais que l’image publique de la reine n’est pas vraiment remplie de frivolités, mais en privé elle peut être hilarante”. C’est ce qu’avait expliqué le chanteur Elton John à propos d’Elizabeth II, dans ses mémoires, “Moi, Elton John”, parues en 2019. Et il ne s’est pas trompé puisque la monarque l’a prouvé plus d’une fois dans l’intimité de sa famille.

La reine se moque de Charles

L’histoire raconte que lorsque prince Charles et la princesse Diana ont accueilli leur premier fils, le prince William, le 21 juin 1982, Elizabeth II a eu un trait d’humour que personne n’a oublié au sein du clan. Dans un article du Daily Express, publié en 2014 par la correspondante royale Camilla Tominey, on apprend qu’elle s’est écrié devant le petit bébé : “Dieu merci, il n’a pas les oreilles de son père“.

Un prince Charles qui n’a pas non plus reçu de plébiscite côté paternel… En effet, dans le documentaire Netflix, The Royals, sorti en 2013, on apprenait également que le prince Philip l’avait comparé à un “pudding aux prunes” lorsqu’il a vu le jour.

Quand Charles fut à son tour papa, il s’est bien rattrapé… En effet, le 15 septembre 1984, lorsque son deuxième fils, le prince Harry avait vu le jour, le biographe de Diana, Andrew Morton raconte qu’il a eu des mots très durs pour le bébé. Arrivé à St Mary’s Hospital, il aurait déclaré à sa femme, “Oh mon Dieu, c’est un garçon ! Et il a même les cheveux roux !” (comme nombre de membres de la famille de Diana).

La vilaine remarque sur Harry

Plus tard, au baptême, le papa aurait même ajouté devant sa belle-mère : “Nous avons été telle­ment déçus, nous pensions que ce serait une fille“… Un crêve coeur pour la princesse de Galles et un manque de tact qui aurait coûté très cher à sa vie conjugale, comme le raconte l’auteur du livre “Diana: Her True Story”

Source: Lire L’Article Complet