Elizabeth II fatiguée après son jubilé : cette mauvaise nouvelle à laquelle on s’attendait…

Elizabeth II brille par son absence au Royal Ascot ce mardi 14 juin. La reine, pourtant passionnée d’équitation, manque rarement le lancement de ces courses hippiques. Elles se tiendront jusqu’à ce samedi 18 juin, à quelques kilomètres du château de Windsor.

A propos de


  1. Elizabeth d’Angleterre


  2. Tony Parker

La reine d’Angleterre est passionnée d’équitation depuis son plus jeune âge. Elle chérit donc tout particulièrement le Royal Ascot, un événement hippique qui a débuté ce mardi 14 juin. Il se déroule à 9 kilomètres du château de Windsor, où habite Élizabeth II. Toutefois, sa Majesté a manqué l’ouverture ce concours équestre cette année. À 96 ans, la souveraine raréfie ses apparitions publiques. Elle est de plus en plus fréquemment remplacée par les héritiers de la couronne pour les événements officiels. Contrairement à celle du Prince Charles et de la duchesse de Cornouailles, son arrivée en calèche n’est donc pas annoncée ce jour, comme l’a relevé Brett Williams sur Twitter.

Le jeudi 2 juin, Elizabeth II est apparue deux fois au balcon de Buckingham Palace pour saluer ses sujets rassemblés pour son Jubilé, qui commémorait les soixante-dix ans de son règne. Le lendemain, un communiqué officiel annonçait qu’en raison d’un « inconfort » la reine renonçait « à contrecœur«  à être présente pour la messe d’action de grâce célébrée en la cathédrale Saint Paul. Il n’est donc pas si surprenant qu’Élizabeth II n’assiste pas à ce premier jour du Royal Ascot. Toutefois, cela en dit long sur la fatigue de celle qui n’a pas manqué cet événement depuis 1952 -sauf en 2020, en raison de la pandémie de Covid-19. L’an passé, la tête couronnée avait honoré de sa présence ces courses hippiques le cinquième jour. Il demeure donc possible qu’elle apparaisse dans les tribunes de l’hippodrome d’ici ce samedi 18 juin.

⋙ PHOTOS – Jubilé d’Élizabeth II : Louis, Kate, Meghan… retour en images sur les 30 moments les plus marquants des festivités

La pouliche de Tony Parker au Royal Ascot

Le Royal Ascot attire des fans d’équitation du monde entier, dont des Français. Le basketteur Tony Parker est l’un d’entre eux. Sa pouliche Mangoustine sera au départ de la Coronation Stakes ce vendredi 17 juin. Elle est l’un des trois chevaux favoris pour cette course hippique réservée à quatorze montures de moins de trois ans. Le quadruple champion de NBA rêve de remporter cette course britannique selon le site News24. Le basketteur, qui a lancé son écurie il y a un an seulement, enchaîne les bons résultats. L’an passé, le sportif retraité expliquait son ambition cachée derrière ce nouveau hobby à l’AFP. « Je n’ai pas juste envie d’être un investisseur, il y en a déjà plein. Je veux essayer de rendre les courses plus populaires, plus accessibles et de les faire connaitre », avait-il déclaré.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet