Elizabeth II hospitalisée : le scénario de ses obsèques déjà connu

À 95 ans, et après sa récente hospitalisation, l’état de santé d’Elizabeth II inquiète. Néanmoins, la reine est une femme organisée, et il y a bien longtemps qu’elle a écrit avec minutie le scénario de ses funérailles. Un protocole détaillé, à suivre à la lettre, digne d’un James Bond.

Rien n’est laissé au hasard. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Elizabeth II a été hospitalisée pour des examens préliminaires avant de rejoindre le château de Windsor pour se reposer. Dans la foulée, le palais de Buckingham a annoncé que Sa Majesté conservait « un bon moral ». Malgré tout un vent d’inquiétude continue de souffler sur le Royaume. Couronnée en 1953, la mère du prince Charles et une figure emblématique de la monarchie britannique et la population y est très attachée. C’est pourquoi, le jour où la reine, aujourd’hui âgée de 95 ans, rendra son dernier souffle, un protocole très précis se mettra en route.

D’abord révélé par The Guardian en 2017, le scénario des funérailles de la reine, s’est davantage dévoilé en septembre dernier, lorsque le média américain Politco a obtenu l’accès à ses documents secrets, provoquant au passage un séisme à la Cour. Au fil de la lecture, les détails de l’opération London Bridge se précisent. Au moment du décès d’Elizabeth II, c’est son secrétaire privé, qui aura pour mission d’annoncer la nouvelle au Premier ministre par le biais d’une ligne téléphonique sécurisée grâce au nom de code :« London Bridge is down. » Ensuite, seront informés les pays du Commonwealth, dont la reine est aussi le chef d’État. Puis retour au Royaume-Uni où les drapeaux seront mis en berne dans les dix minutes suivant la mort.

EXCLUSIVE: The U.K. government’s plan for what will happen in the days after the death of Queen Elizabeth II — codenamed Operation LONDON BRIDGE and long shrouded in secrecy — can now be revealed in full https://t.co/D75to5wiPd

Dix jours de deuil national

À compter du décès de la reine, le pays entrera dans une période de 10 jours de deuil national jusqu’aux funérailles. Au lendemain de cette tragédie, le prince Charles sera couronné roi à 10 heures tapantes puis s’exprimera publiquement à 18 heures. Pendant trois jours, le cercueil reposera au palais de Westminster qui sera ouvert au public 23 heures par jour. Si Elizabeth II venait à disparaître en dehors de Londres, le plan ne serait que quelque peu modifié, mais tous les scénarios ont d’ores et déjà été étudiés.

Dix jours plus tard, Londres se figera. Commerces et marchés boursiers garderont leurs portes closes pour la journée. À 9 heures, les cloches de Big Ben retentiront, puis à midi, deux minutes de silence seront tenues à travers le pays. Les funérailles auront lieu à l’abbaye de Westminster, puis « un service funèbre aura lieu dans la chapelle Saint-Georges du château de Windsor », enfin, la reine sera enterrée « dans la chapelle commémorative du roi George VI du château », aux côtés de son époux, le regretté prince Philip.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet