Elizabeth II : nouvelle polémique au sein de la famille royale autour de son petit-fils Peter Phillips

La famille royale d’Angleterre fait encore parler d’elle ! Cette fois-ci, il s’agit du petit-fils de la reine Elizabeh, Peter Phillips. Le rejeton de la princesse Anne n’a pas trouvé mieux qu’enfreindre le confinement pour se rendre en Écosse visiter une amie. La polémique gronde outre-Manche …

Elizabeth d’Angleterre

Anne d’Angleterre

Voilà une actualité de plus dont la famille royale britannique se serait bien passée. Après les affres du Megxit qui met régulièrement en avant la Couronne dans des déballages publics gênants, notamment depuis la diffusion de l’interview choc d’Harry et Meghan, un autre membre royal se trouve impliqué dans une polémique tapageuse. Depuis le 4 janvier dernier, l’Angleterre est soumise de nouveau à un confinement strict pour enrayer notamment la propagation d’un des nouveaux variants de la Covid-19 dans le pays. Boris Johnson déclarait à la télévision britannique : “Nous devons aller vers un confinement national, qui soit suffisamment drastique pour contenir ce variant. Cela signifie que ce gouvernement vous donne une nouvelle fois pour instruction de rester chez vous“. Il est bien entendu évident que cette décision doit s’appliquer à l’ensemble de la population, sans passe-droit quelconque, même pour les membres de la famille royale. Néanmoins, Peter Phillips, fils d’Anne d’Angleterre, s’est retrouvé au cœur d’une possible violation des règles de confinement, même si ces dernières tendent à s’assouplir en cette fin mars.

Un déplacement amoureux ou professionnel ?

L’ancien époux d’Autumn Kelly, dont le divorce a ravi la reine, aurait été aperçu au sein du domicile de Lindsay Wallace, une amie de la famille, en Écosse, à 460 miles de sa résidence royale. Un déplacement qui a suscité une double polémique ! La première concernerait la vie amoureuse du jeune divorcé : une romance serait-elle en train de se nouer entre les deux amis ? Mais la seconde est plus problématique, puisque ce sont les forces de l’ordre qui auraient reçu “un rapport faisant état d’une violation potentielle de la réglementation” de la pandémie. Bien que prince, ce dernier est soumis aux mêmes règles que tout le monde !

Mais le principal intéressé s’en défend : selon les informations de Hello!, Peter Phillips a expliqué que son déplacement était purement professionnel. “Il était là pour affaires pour le bien de sa société XF Médical, qui fournit des tests Covid rapidement”, nous apprend le tabloïd anglais. Et il aurait dormi chez son amie, car il “n’y avait aucun hôtel ouvert dans la zone en raison du confinement“. Affaire à suivre en somme …

Source: Lire L’Article Complet