"Elle me tapait sur les nerfs" : Carla Bruni a mal vécu le confinement avec sa mère

Carla Bruni a évoqué son confinement avec nos confrères américains dans les colonnes de The Daily Beast. L’occasion pour la chanteuse de faire de petites révélations au sujet de la cohabitation forcée avec sa mère, Marisa Borini.

Le confinement n’a pas été simple pour tout le monde. Carla Bruni en sait quelque chose. Lors de la crise sanitaire, la chanteuse est restée dans sa maison familiale du Cap Nègre. A ses côtés, son mari Nicolas Sarkozy a mis ce temps à profit pour rédiger Le temps des tempêtes, nouveau livre qui revient sur les deux premières années de son quinquennat. Carla Bruni a également été occupée à l’écriture d’un nouvel album, largement inspiré par ses proches.

Mais le couple n’était pas seul au Cap Nègre. Carla Bruni et Nicolas Sarkozy étaient confinés avec la mère de la chanteuse Marisa Borini. Et la situation n’a pas toujours été facile à vivre. Habitué à vivre dans la paisible villa Montmorency située dans le XVIème arrondissement de Paris, le couple a du composer et réinventer son quotidien. Pas toujours évident… Dans les colonnes du Daily Beast, la star a raconté comment sa mère lui tapait sur les nerfs” et “me traitait comme si j’avais 12 ans”. Pas facile visiblement de réussir à cohabiter ! La soeur de la chanteuse, la réalisatrice et actrice Valeria Bruni-Tesdeschi ainsi que sa tante, étaient également au Cap Nègre lors de ce confinement.

Savoir rester positif

Dans la maison familiale, Carla Bruni était également accompagnée de ses deux enfants. Aurélien, le fils qu’elle a eu avec Raphaël Enthoven, a vécu son confinement dans le Sud de la France, auprès de sa mère ainsi que de sa demi-soeur, la petite Giulia. Malgré cet agacement et ses petits accrochages avec sa maman, la chanteuse a fait savoir qu’elle mesurait néanmoins sa chance d’être en vie et toujours en bonne santé.

Source: Lire L’Article Complet