Emily Ratajkowski accuse un photographe d'agression sexuelle, tous les détails sur cette affaire

Le mannequin Emily Ratajkowski a accusé un photographe d’agression sexuelle dans un essai publié dans le New York magazine.

Roméo Elvis a été accusé d’agression sexuelle et le rappeur a réagi à la polémique. De son côté, le mannequin international, Emily Ratajkowski, a accusé le photographe Jonathan Leder d’attouchements dans un essai publié dans le New York magazine. C’est lors d’une séance photo non rémunérée pour un magazine que les faits se seraient déroulés au sein du studio du professionnel, situé dans la Grosse Pomme. Sur place, elle a découvert qu’elle devait poser en lingerie, ce qui ne lui avait pas été mentionné mais qu’elle avait déjà l’habitude de faire. Puis les choses ont commencé à dégénérer lorsqu’on lui a offert du vin rouge durant le shooting…

View this post on Instagram

Felt like a queen @versace 📷 @alepix

A post shared by Emily Ratajkowski (@emrata) on

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Une fois à l’aise devant l’objectif, Jonathan Leder a demandé à la star de poser nue : “À la seconde où j’ai laissé tomber mes vêtements, une partie de moi s’est dissociée. J’ai commencé à flotter hors de moi-même. (…) Son flash était si brillant et j’avais bu tellement de vin que des points noirs géants se dilataient et flottaient devant mes yeux” a-t-elle écrit. Après ça, elle est allée se coucher : “Je ne me souviens pas l’avoir embrassé. Ce dont je me souviens, c’est que ses doigts sont soudainement entrés en moi. De plus en plus fort, poussant et poussant, comme si personne ne m’avait touchée avant ou ne m’a touchée depuis” a-t-elle expliqué avant d’ajouter : “Ça me faisait vraiment, vraiment mal. Instinctivement, j’ai mis ma main sur son poignet et j’ai retiré ses doigts de moi avec force. Je n’ai pas dit un mot”.

View this post on Instagram

Hi.

A post shared by Emily Ratajkowski (@emrata) on

Une publication partagée par Emily Ratajkowski (@emrata) le

Le lendemain matin, Emily est rentrée chez elle et n’en a plus jamais parlé. De son côté, le photographe a publié les clichés de cette soirée dans un premier livre, qu’elle a tenté de faire interdire, en vain. À ce jour, il en a publié trois. Ce dernier a d’ailleurs réagi et a nié ces “allégations” en déclarant qu’elles étaient “trop grossières et enfantines” avant de préciser : “Vous savez de qui on est en train de parler, n’est-ce pas ? C’est de la fille qui a posé nue dans le magazine Treats! et qui a rebondi à poil dans le clip de Robin Thicke à l’époque. Vous pensez vraiment que c’est une victime ?”. Pendant ce temps là en France, Moha La Squale a été visé par trois plaintes pour violences et une enquête a été ouverte.

Source: Lire L’Article Complet