Emmanuel-Philibert de Savoie pousse un gros coup de gueule : « Assez avec ces absurdités »

Sur ses réseaux sociaux, Emmanuel-Philibert de Savoie n’a pas caché sa colère alors que la maison royale d’Italie se déchire au sujet du trône courtisé par plusieurs prétendants.

La querelle dynastique au cœur de la maison royale d’Italie s’intensifie. Les cousins du dernier roi Humbert II prétendent être les héritiers légitimes au trône d’Italie depuis la mort du prince Amédée de Savoie-Aoste. Pour cela, ils dénoncent notamment le mariage du prince Victor-Emmanuel avec Marina Doria en 1971, qui n’aurait pas eu le consentement de son père Humbert II pour cette union, comme l’exigeait la constitution du royaume d’Italie. Face à ses accusations, Emmanuel-Philibert de Savoie est sorti de sa réserve pour défendre son père. “Assez maintenant avec ces absurdités, il est temps d’arrêter”, a écrit le prince de Venise sur ses réseaux sociaux, comme le relate Histoiresroyales.fr. Et d’ajouter : “Aujourd’hui je dis haut et fort ‘ça suffit’, aux bêtises que les habituels esprits pervers et malades remettent sans cesse en circulation pour discréditer ma famille et son chef légitime.”

Emmanuel-Philibert de Savoie n’a pas caché sa colère devant cette querelle familiale. “Arrêtons de faire parler les morts et respectons leur repos !”, a-t-il indiqué. Et de poursuivre :Le Roi, mon grand-père, a reconnu sans équivoque mon père comme le futur chef de la Maison royale de Savoie, avec ma mère à ses côtés lors de sa dernière rencontre avec les Italiens en France”. D’après Histoiresroyales.fr, le prince de Venise fait référence à la rencontre que l’ancien roi Humbert II en exil avait organisé avec des Italiens en juin 1978. Le roi Humbert II avait ce jour-là autour de lui, son fils unique et sa belle-fille. “Mon grand-père, a voulu mon père et ma mère à ses côtés, devant tous, comme un geste fort et décisif de pacification, comme un sceau indélébile de son choix pour la continuité dynastique“, a fait savoir Emmanuel-Philibert de Savoie.

OGGI Dagospia ANSA.it Adnkronos Corriere della Sera

Ora basta con queste sciocchezze, è l’ora di darla finita;…

Une bataille autour de lettres

Dans la lignée de ces propos, le fils unique du prince de Naples et duc de Savoie a publié une lettre inédite et signée par des exécuteurs testamentaires. Ces derniers indiquent que les héritiers du roi Humbert II “reconnaissent le prince Victor-Emmanuel, chef de la Maison royale de Savoie”. Cette preuve matérielle ne convainc pas les cousins du dernier roi Humbert II, des partisans d’Amédée de Savoie-Aoste. Ainsi, ils s’appuient à leur tour sur une lettre écrite par le roi Humbert II dans laquelle il critique son propre fils. “Tout le monde sait parfaitement que le roi Humbert II a écrit cette lettre en 1960, bien avant que mon père ne connaisse ma mère”, a défendu le prince Emmanuel-Philibert, époux de l’actrice Clotilde Courau, avant de compléter son propos : “Il n’a jamais donné suite à ce qu’il avait écrit […] simplement parce qu’il n’a jamais eu l’intention.”

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Zuma Press / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet