Enora Malagré accro à l’alcool et aux médicaments ? Elle a réussi à vaincre « ses démons »

Le temps d’une émission, Christophe Hondelatte se mue en Enora Malagré. De sa voix, le journaliste revient dans Hondelatte raconte sur Europe 1, sur le sujet de l’endométriose qui a empêché l’ancienne accolyte de Cyril Hanouna de devenir maman. Une situation qui l’a poussée à gouter à de nombreux vices.

Enora Malagré

Christophe Hondelatte

L’histoire d’Enora Malagré a été racontée par la voix Christophe Hondelatte. Sur Europe 1, mercredi 31 mars 2021, le journaliste est revenu sur les tourments de l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste. Atteinte d’endométriose – une maladie qui touche une femme sur dix en France et qui provoque des douleurs intenses en bas du ventre, l’animatrice de 40 ans a très mal vécu son infertilité. Très longtemps, cette dernière ne savait pas quoi faire pour faire taire ses maux. Comment oublier ses fausses couches ? Comment répondre aux nombreuses et incessantes questions de ses proches qui la voient sans enfant ? La jeune femme se tourne alors vers l’alcool et les médicaments. Un pansement de fortune qui ne lui permet pas de guérir les plaies de son corps et de son cœur. Aujourd’hui quadragénaire, Enora Malagré s’est prise en main et semble avoir trouvé la solution pour aller mieux. “Augmenter la fréquence de mes séances chez le psy, faire plus d’exercices de respiration, pour mieux contrôler mes hormones capricieuses, explique-t-elle à travers le micro de Christophe Hondelatte.

Enora Malgré a fait un grand nettoyage

Enora Malagré concède toutefois qu’un vice en cache souvent un autre. Quand elle recommence “à sombrer” parce que les démons” ne sont jamais très loin, elle se répète : “Il faut que j’arrive à faire la part des choses entre mon endométriose et mes pulsions d’autodestruction. Qui était là le premier ? Qui est responsable de l’autre ? Je mélange mes souffrances. Mais elles sont toutes à moi”. Celle qui est aussi comédienne a fait un grand nettoyage dans sa vie afin de prévenir toutes les tentations.La boisson est désormais bannie de mon appartement et de mes soirées (…). J’ai décidé de ne plus faillir. Cette fuite large n’est pas celle d’une femme libre. Je pense à ma mère qui, malgré ses années sanglantes, n’a pas sombré dans la dépendance pour autant”, conclut la voix de Christophe Hondelatte. La jolie blonde a réussi à mettre ses mésaventures de côté et à rebondir.

Source: Lire L’Article Complet