Enseigner le climat à l'école comme en Italie, la bonne idée!

Depuis la rentrée de septembre, les élèves Italiens, de la primaire au lycée, découvrent un nouveau cours obligatoire, le changement climatique.

Restez informée

L’environnement, un impératif

En ajoutant l’étude du réchauffement climatique aux programmes scolaires des écoles publiques, l’Italie devient le premier pays au monde à rendre obligatoire l’étude les questions environnementales. Une initiative lancée par l’ex-ministre de l’Éducation italien Lorenzo Fioramonti qui a déclaré, en novembre 2019, vouloir “faire du système éducatif italien le premier à placer l’environnement et la société au cœur de tout ce que nous apprenons à l’école”.

Une heure dédiée à l’écologie par semaine

Tous les élèves de la primaire au lycée vont recevoir 33 heures de cours autour des questions environnementales, chaque année, soit près d’une heure par semaine. Ce thème a aussi été intégré dans certains cours traditionnels comme les mathématiques, la géographie, la physique, qui sont désormais enseignés à travers le prisme du développement durable.

Un site pour récolter les bonnes idées

Rien de tel pour susciter l’engagement que de permettre à chacun d’expérimenter des bonnes pratiques. Le ministère de l’Éducation a ainsi crée une plateforme* visant à recueillir les propositions d’élèves, d’étudiants, mais aussi d’enseignants sur le thème du changement climatique et de l’éducation au développement durable. De quoi encourager de nouveaux comportements responsables ! *ilverdeascuola.it

En France, un verdissement des programmes

Face à l’ampleur du dérèglement climatique et à la mobilisation grandissante des jeunes, la place accordée à la planète dans les programmes scolaires est-elle suffisante en France ? Dans une tribune*, 350 scientifiques et climatologues réclamaient une meilleure « éducation scientifique au climat et à la biodiversité à l’école ». En décembre dernier, le Conseil supérieur des programmes a remis au ministère de l’Éducation des propositions pour renforcer l’éducation au développement durable, du primaire au collège. Avec comme principale préconisation : ne plus réserver cet enseignement aux sciences, mais l’intégrer à toutes les disciplines (français, arts, EPS..). Au lycée, de nouveaux programmes sont déjà entrés en vigueur pour les classes de seconde et première. Quant aux terminales, les changements seront effectifs dès cette rentrée. *publiée par Mediapart en 2018

A lire aussi: ⋙ Au Danemark, on fait classe en pleine nature, une bonne idée!

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet