Éric Dupond-Moretti : le garde des sceaux mis en examen pour prise illégale d’intérêts

Vendredi 16 juillet 2021, Éric Dupond-Moretti a été mis en examen pour prise illégale d’intérêts. Il s’agit d’une situation inédite pour un ministre de la Justice en exercice.

Eric Dupond-Moretti

C’est une grande première. Éric Dupond-Moretti doit faire face à une mise en examen à l’issue de son audition dans le cadre de l’enquête d’une “prise illégale d’intérêts”, vendredi 16 juillet 2021. Cela n’était jamais encore arrivé pour un ministre de la Justice en activité.

Le garde des sceaux est accusé d’avoir profité de sa fonction pour régler ses comptes personnels ; une enquête administrative, demandée en septembre 2020 par trois magistrats du PNF (le Parquet national financier) avait permis d’examiner les relevés téléphoniques de l’ancien avocat. Éric Dupond-Moretti aurait également lancé une enquête prédisciplinaire contre le juge Édouard Levrault, contre lequel il avait déjà porté plainte lors de l’affaire du Monacogate.

Éric Dupond-Moretti soutenu par Emmanuel Macron ?

L’ancienne star du barreau était arrivé devant la Cour de Justice de la République serein” et “déterminé“, comme il le déclarait devant la presse. Pour l’instant, la démission de ce dernier ne serait pas à l’ordre du jour. Éric Dupond-Moretti peut même compter sur le soutien du président de la République, Emmanuel Macron. “Je pense que le garde des Sceaux a les mêmes droits que tous les justiciables, c’est-à-dire celui de la présomption d’innocence de pouvoir défendre les droits qui sont les siens” avait déclaré le chef de l’État lors de sa visite du Tour de France jeudi 15 juillet 2021.

Sans surprise, il a été mis en examen. Ses explications n’ont malheureusement pas suffi à renverser cette décision prise avant l’audition. Nous allons évidemment désormais contester cette mise en examen“, déclare à la presse l’un des avocats du ministre, Me Christophe Ingrain, quelques minutes après un interrogatoire long de six heures et qui avait commencé à 9h, ce matin. Me Ingrain déposera “une requête en nullité”. Affaire à suivre…

Source: Lire L’Article Complet