EXCLU – Florent Pagny : il se bat comme un lion !

Sa troisième chimiothérapie ne lui fait pas de cadeau, mais le chanteur s’accroche. Pour ce guerrier dans l’âme, hors de question de capituler.

Des combats, il en a mené plus d’un, cet autodidacte qui s’est construit tout seul. Mais le gosse rebelle de Châlons-sur-Saône à la trajectoire étoilée livre sans doute là sa plus difficile bataille. Vaincre le cancer. Voilà plus d’un an déjà que Florent Pagny a entamé le si long et épuisant chemin des traitements, miné sûrement par tous leurs effets secondaires. Grande fatigue, perte de cheveux et d’appétit, vomissements… Il faut tenir physiquement, mais aussi psychologiquement. C’est donc avec une cer-taine fatalité que l’ancien coach de The Voice vient de commencer sa troisième chimiothérapie, sachant pertinemment la difficulté de la nouvelle épreuve qui l’attend. Pour autant, pas question de se laisser bouffer par l’angoisse et la sinistrose.

Un examen décisif très bientôt

Selon nos informations, les premiers résultats semblent encourageants et il le sait, dans cette lutte de longue haleine, “la bonne énergie” est essentielle, comme il le disait lui-même sur RTL. Azucena, sa femme, le lui répète assez souvent… D’ailleurs, elle n’est jamais très loin, veillant avec amour sur la santé de son mari, tout en gérant les affaires courantes. Et il y a fort à faire ! En pleine promo de son autobiographie, Florent enchaîne les interviews. Dernièrement, il a aussi enregistré deux morceaux en studio, avec Vianney et Kendji, mais surtout, il prépare sa grande tournée des festivals d’été, qui commence fin juin. Tout ça en allant à l’hôpital pour ses séances de chimio et d’immunothérapie. Une vie intense et épuisante qu’il conduit pourtant sans jamais se plaindre. Pour Florent, chanter est presque aussi vital que les traitements, il ne peut s’en passer. Alors il mène deux fronts, sautant d’un rendez-vous à l’autre en assu-mant les marques de la maladie. Comme pour montrer, hurler, que l’on peut avoir le cancer et continuer à vivre. Il croyait même tellement à la guérison qu’il l’avait presque oubliée, sa tumeur. Après sa première chimio, l’an dernier, Florent avait en effet filé droit vers la Patagonie, mettant de côté certains conseils des médecins, qui l’incitaient fortement à suivre une immunothérapie pour éviter une récidive. Et ce qui devait arriver arriva… “J’ai fait le con pendant quatre, cinq mois et il y a eu cette rechute”, avait-il reconnu sur France 2 face à Laurent Delahousse. “Il y avait un ganglion qui avait fixé. Les médecins m’ont dit de revenir tout de suite.”

Dépourvu de cheveux et amaigri par la chimiothérapie, l’amateur de belles voitures continue à vivre sur les chapeaux de roues. Mais il le sait maintenant : le vrai luxe, c’est d’être en bonne santé et bien entouré…

Aujourd’hui plus que jamais, le temps est compté !

De source proche, on nous confirme que depuis sa rechute, plus question de prendre les choses à la légère. Florent veut travailler, très bien. Mais Azucena et lui appliquent désormais à la lettre toutes les recommandations du corps médical, avec en ligne de mire un examen décisif très prochainement. Si les résultats sont bons, chaque étape de la guérison devra ensuite être dûment respectée. Ses capacités pulmonaires étant touchées, les exercices vocaux reprendront sûrement tout doucement. “Ma voix n’a aucun souci, elle est là, il va juste falloir que je travaille mon souffle”, expliquait-il ainsi au Figaro dernièrement, espérant “retravailler pleinement sa voix à partir de mai-juin”. Pour le moment, il se contente, selon nos informations, de petits échauffements à la maison sous le regard bienveillant et amoureux de son épouse, parfois même de ses grands enfants venus lui rendre visite, tout en jetant un œil à ses chiffres de vente… Numéro un dès sa sortie, le livre Pagny par Florent s’est déjà arraché à plus de 30 000 exemplaires ! De quoi lui donner la force de tenir debout dans cette angoissante obscurité. D’autant qu’il sait qu’une fois finie cette chimiothérapie qu’il espère être la dernière, il n’aura qu’à suivre les cris de ses milliers de fans pour retrouver la lumière.

Aurélie Descoing

Source: Lire L’Article Complet