EXCLU. Jean-Luc Lemoine fait de rares confidences sur ses enfants Gaspard et Violette

Dans une interview accordée au magazine Télé Star, en kiosque ce lundi 23 novembre, Jean-Luc Lemoine a glissé de rares et timides confidences sur ses enfants, Gaspard et Violette.

Aux commandes de Samedi d’en rire, et après avoir endossé le rôle de chroniqueur dans Touche Pas à Mon Poste, Jean-Luc Lemoine est aussi un papa attentionné pour ses enfants, Gaspard (13 ans) et Violette (10 ans). Des enfants qu’il protège des regards indiscrets en ne se confiant que rarement à leur sujet. Et alors que le deuxième confinement contraint les Français à rester, une nouvelle fois, reclus chez eux, l’animateur a pris le temps de se découvrir de nouvelles passions aux côtés de ses deux bouts de chou. "Je fais maintenant des montages vidéo et je me suis mis au bricolage", a-t-il déclaré au magazine Télé Star, à retrouver en kiosque ce lundi 23 novembre, "je repeins tout ce qui me passe sous la main ! Ma fille Violette (…) s’y est mis aussi. Mon fils Gaspard avait adoré lors du premier confinement."

Toutefois, le jeune garçon a préféré ne pas s’éloigner de sa console de jeux lors de ce second reconfinement. "Il est repassé aux jeux vidéo", a glissé Jean-Luc Lemoine, toujours dans nos colonnes. Discret lorsqu’il s’agit d’évoquer sa vie privée, il coule de beaux jours dans les bras d’Adeline, la belle-sœur du réalisateur Pierre Aknine, depuis 2003. C’est ensemble qu’ils ont accueilli Gaspard et Violette. Les tourtereaux partagent le même désir de discrétion et ne se dévoilent donc que rarement ensemble sur la scène publique. Vivons heureux, vivons cachés.

Prêt à en dire plus pour la bonne cause

S’il n’en dira pas davantage au sujet de ses enfants ni au sujet de sa compagne, Jean-Luc Lemoine acceptait d’ouvrir son jardin secret le 2 novembre 2020, avec une photo de ses grands-parents publiée sur son compte Instagram. Et ce, pour une raison engagée. "Je montre rarement des photos personnelles de ma famille mais là je me suis dit que c’était le moment. Déjà parce que je trouve cette photo de mes grands-parents magnifique mais aussi parce que ces derniers temps, quelques abrutis décomplexés ont lancé des appels à la violence contre la communauté asiatique." Une façon pour lui de célébrer le métissage dont il est issu.

Interview à retrouver en intégralité en kiosque et en version numérique ce lundi 23 novembre

Source: Lire L’Article Complet