EXCLU VIDÉO – “Je vais voter, mais…” : Isabelle Carré donne son avis (tranché) sur la politique française

Ce dimanche 15 janvier, Isabelle Carré sera l’invitée de Bernard Montiel sur les ondes de RFM. Pour nos confrères, l’actrice a accepté de se pencher sur un sujet sur lequel peu de personnalités publiques s’expriment : la politique.

L’engagement à fleur de peau. Actrice, chanteuse, auteure, militante pour l’égalité des femmes et la préservation de l’environnement… Isabelle Carré porte ses multiples casquettes avec la même passion. Dans un entretien accordé à RFM, qui sera diffusé dimanche 15 janvier et dont Gala vous propose un avant-goût, la star de 51 ans s’est donc livrée sans tabou sur la politique, vaste sujet. Si la thématique l’intéresse, elle a cependant indiqué avoir le sentiment que “les hommes politiques ne sont pas assez en prise avec ce qui se passe, n’en font pas assez”, notamment dans le domaine de “l’écologie”. De ce fait, à l’antenne, la vedette d’Ange et Gabrielle a indiqué faire son “devoir de citoyenne en votant, mais a précisé croire “davantage au tissu associatif et à la volonté de chacun”.

Curieux d’en savoir plus sur le sujet, Bernard Montiel, son hôte, lui a rappelé qu’elle avait signé en 2018 une tribune contre le réchauffement climatique. “Quand tu vois l’opération de ces jeunes qui bloquent les rues, les avenues, qui se mettent maintenant à peindre les ministères… Qu’est-ce que tu en penses ?”, lui a-t-il demandé. Et l’épouse du producteur Bruno Pésery de répondre là aussi avec franchise : “Je pense qu’ils ont peur et qu’ils ont raison d’avoir peur. Et quand on a des enfants comme moi et qu’on s’inquiète tellement pour leur avenir, on se dit qu’il faut évidemment retrousser ses manches et ces jeunes ont raison de se faire entendre. […] Moi, je trouve que les jeunes sont très courageux aujourd’hui, qu’ils ont beaucoup de clairvoyance.

>> PHOTOS – Marion Cotillard, Lucie Lucas ou le prince Charles : ces personnalités engagées pour l’environnement

Isabelle Carré : “Nos sociétés souffrent d’individualisme”

C’est toujours avec une certaine philosophie qu’Isabelle Carré aborde les différents spectres du quotidien. Dans un entretien accordé à Psychologie en 2022, elle s’était ainsi penchée sur sa vision de la fatigue et en avait profité pour s’insurger contre les maux de nos sociétés, sans mâcher ses mots à elle : “Nos sociétés me semblent davantage souffrir d’individualisme et de repli sur elles-mêmes que d’empathie excessive. En tout cas, je trouverais très déplacé de me dire fatiguée parce qu’émue d’apprendre qu’un énième bateau de migrants a coulé, que le nombre de féminicides augmente et que la biodiversité est en cours de destruction.

L’interview intégrale de Isabelle Carré par Bernard Montiel est à écouter ce dimanche 15 janvier, dans 1h avec…, sur RFM, dès 12 h.

Article écrit en collaboration avec 6Médias

Crédits photos : Capture d’écran RFM

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Isabelle Carré

  • Bernard Montiel

À découvrir en images

COP 26 – Marion Cotillard, Lucie Lucas ou le prince Charles : ces personnalités engagées pour l’environnement

Entre soutien à des activistes de Greenpeace en Russie, visite en compagnie de François Hollande aux Philippines sur la question du réchauffement, ou encore participation au One Planet Summit, la Môme ne chôme pas !

Il s’intéresse aussi bien à l’agriculture biologique qu’aux façons de rendre l’économie plus compatible avec le respect de l’environnement. Il devrait être présent à Glasgow pour la COP-26

Le duc et la duchesse de Cambridge ont concrétisé par là des années d’engagement, notamment en faveur de la conservation de la diversité de la faune, une passion du prince depuis son adolescence

Végétarienne depuis toujours, elle ne travaille pas les matières issues de l’exploitation animale dans ses collections, préférant les matières innovantes, comme le Koba

Autour de

Source: Lire L’Article Complet