Faustine Bollaert : pourquoi elle avait peur de son mari Maxime Chattam au début de leur relation

Ce samedi 17 avril, Faustine Bollaert a évoqué au micro d’Europe 1 son coup de foudre pour son mari : Maxime Chattam. L’occasion pour l’animatrice d’expliquer pourquoi au début de sa relation avec le père de ses enfants, elle avait peur de lui.

Faustine Bollaert

Maxime Chattam

Faustine Bollaert vit sur un petit nuage, en partie grâce à sa relation avec celui qui partage sa vie depuis une décennie. Mariée à l’écrivain Maxime Chattam depuis 2012, le couple a deux enfants, Abbie et Peter. Et autant dire que celle dont le sourire est à tout épreuve ne rate jamais l’occasion de montrer son amour pour sa petite tribu. Ce samedi 17 avril, la maman d’Abbie et de Peter était l’invitée de l’émission d’Isabelle Morizet Il n’y a pas qu’une vie dans la vie. L’occasion pour l’animatrice télé d’évoquer au micro d’Europe 1 son coup de foudre pour son mari et le père de ses enfants. Tout a commencé sur le plateau d’Europe 1 lorsqu’elle a invité le romancier pour l’émission Et si c’était ça le bonheur ?, réalisée en 2010. Un merveilleux souvenir qu’elle n’hésite pas à nous conter.

“Cet homme-là, il est parfait”

Je l’avais invité parce que j’avais envie de savoir ce qui se cachait derrière la plume de cet écrivain, une plume que je trouvais fascinante. Et j’ai découvert un homme tout aussi fascinant”, se remémore-t-elle. Ce numéro occupe depuis lors une place spéciale dans son cœur, l’animatrice avouant avoir succombé aux charmes de l’écrivain dès l’instant où elle a posé ses yeux sur lui : “Il ne fallait pas chercher bien loin pour comprendre que nous étions dans un jeu de séduction assez évident.” Après l’émission, la présentatrice de 42 ans ira même jusqu’à dire à ses collègues en parlant de cette nouvelle rencontre : vraiment, cet homme-là, il est parfait.

Si l’animatrice parle de ce jour qui a changé sa vie avec nostalgie, elle a reconnu que les débuts d’une relation avec l’écrivain Maxime Chattam n’avait pas été des plus simples. L’animatrice de France 2 a en effet avoué qu’elle avait eu “peur de lui.” La raison ? Les histoires morbides qu’affectionne tant son époux. Mais l’amour aura finalement le dernier mot et laissera place à la lumière.

Source: Lire L’Article Complet