Fauve Hautot : pourquoi elle n’envisage pas de devenir famille d’accueil pour l’instant

Après avoir gagné Danse avec les stars avec son partenaire Tayc, Fauve Hautot est à l’affiche lundi 29 novembre du téléfilm M’abandonne pas, diffusé à 21h05 sur TF1. Une histoire émouvante autour des familles d’accueil. Une démarche que la danseuse et actrice n’exclut pas d’entreprendre un jour, mais pas tout de suite. Elle explique pourquoi.

Actualité chargée pour Fauve Hautot. Vendredi 26 novembre, elle a remporté la 11ème édition de Danse avec les stars avec son partenaire, l’auteur-compositeur Tayc. C’est la troisième fois, après la saison 2012 avec Emmanuel Moire, et la saison 2019 avec Sami El Gueddari, que la jeune femme de 35 ans décroche le titre. Lundi 29 novembre, elle quitte son costume de danseuse pour celui d’actrice. Fauve Hautot est en effet au casting de deux fictions diffusée le même soir. Dans l’épisode Le code Delacroix de la série L’art du crime, diffusé à 21h05 sur France 2. Mais aussi dans le téléfilm M’abandonne pas, au côté de Michael Youn, diffusé à la même heure sur TF1. « La danse et la comédie sont deux arts différents qui se rejoignent dans l’interprétation, explique Fauve Hautot. Lorsque je danse, j’adore raconter une histoire avec mon corps. En jouant, je fais parler mon corps et ma voix. Ces deux exercices se complètent parfaitement et je suis heureuse de pouvoir goûter à chacun d’entre eux ».

PHOTOS – Danse avec les stars : ces anciens candidats toujours très proches de leur partenaire de danse

Quel rôle pour Fauve Hautot dans M’abandonne pas sur TF1 ?

Dans M’abandonne pas, elle incarne Marion, qui aide le jeune Achille, 13 ans, à s’adapter à une nouvelle famille d’accueil. Un rôle qu’elle a préparé grâce à la mère d’un ami qui est famille d’accueil. En revanche, devenir à son tour famille d’accueil, Fauve Hautot ne l’envisage pas tout de suite.

« Rien n’est plus beau que d’aider des enfants à retrouver le chemin de la sérénité et je trouve cela formidable » confie l’actrice en couple avec Jules Renault. Elle ajoute : « Par manque de temps et sûrement peut-être aussi par égoïsme, je ne me suis jamais posé la question car en ce moment, le travail remplit totalement ma vie ». Mais Fauve Hautot, de la même manière qu’elle n’exclut pas de devenir maman, ne ferme pas la porte. « Dans vingt ans peut-être, l’hyperactive que je suis aura peut-être envie de se poser… ».

Crédits photos : © GILLES GUSTINE / FEDERATION / TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet