Fernandel un enfant maltraité : Vincent, son petit-fils, raconte le passé sombre de l’acteur

C’est lors d’une interview avec France Dimanche que le petit fils de Fernandel a raconté l’enfance difficile vécu par son grand-père, maltraité par sa mère.

S’il est devenu l’un des comédiens français les plus appréciés et populaires, avant d’être sur le devant de la scène, Fernandel n’a pas vraiment eu une vie facile.

Très pudique et discret, l’acteur français n’a jamais exposé sa vie privée au grand public. Et à l’époque, personne ne savait vraiment qui était Fernandel. Alors, Vincent, son petit-fils a décidé de percer le mystère, et de raconter ce que personne ne sait au sujet de son grand-père.

Né de l’union entre Denis Contandin, comptable, chanteur et comédien, et de Désirée Bédouin, comédienne également, l’interprète de Don Camillo a grandi dans un milieu modeste en plein cœur de Marseille. Alors qu’il était encore très jeune, Fernandel avait très vite compris que sa propre mère ne l’appréciait pas vraiment. Une situation confirmée par Vincent Fernandel lors d’un entretien avec France Dimanche, “C’est vrai. De ce que j’en sais, sa mère ne l’aimait pas. Ce n’était pas physique mais, parfois, la maltraitance morale peut être plus violente encore. Pourtant, rien n’a jamais laissé paraître une telle situation, “Mon grand-père était fort discret à ce sujet. C’est sûrement en réaction à ce qu’il a vécu qu’il a tout fait pour construire une famille unie et aimante. Et il ne s’en est pas trop mal tiré. » D’ailleurs, très loin d’être rancunier ou méchant, l’acteur français a « Malgré tout, il a toujours aidé les siens, offrant à sa mère de quoi vivre jusqu’à ce qu’elle ne s’éteigne. Loin d’être un ingrat, c’était un homme bon.

S’il ne l’a jamais connu, le petit-fils du comédien populaire ressent tout de même un lien très fort avec son grand-père paternel, “Si je décide qu’il est là, il est là. Ce qui ne remplace évidemment pas d’avoir mangé avec lui, joué aux boules ou sauté sur ses genoux, mais il est là. Je suis très rationnel et concret et je vis aussi dans un monde où personne ne part vraiment. Je crois en ces résonances qui passent de génération en génération, de mon grand-père à mon père, de mon père à moi et un jour qui sait, de moi à mes enfants.”. Franck Fernandel, le fils du comédien est lui décédé en juin 2011, laissant ainsi Vincent seul avec le flambeau familial.

À voir aussi : Qui incarnera le prochain James Bond ? 

O.M

Source: Lire L’Article Complet