Festival de Cannes : Spike Lee dévoile par accident la Palme d’Or, énorme malaise dans la salle

Malaise au Palais des Festivals le samedi 17 juillet 2021. Le réalisateur Spike Lee, président du jury du Festival de Cannes, a dévoilé le nom de la Palme d’Or de cette édition au début de la cérémonie de clôture, avec quarante minutes d’avance.

  • Doria Tillier

Près d’une heure avant la remise officielle de la Palme d’Or de ce Festival de Cannes 2021, on savait déjà à qui elle allait être attribuée. La faute au président du jury Spike Lee, qui a dévoilé le film titré au début de la cérémonie de clôture, diffusée sur Canal + le samedi 17 juillet 2021. En réponse à la maîtresse de cérémonie Doria Tillier, qui lui demande “quel sera le premier prix“, le réalisateur de Do The Right Thing déclare nonchalamment : “Le film qui a gagné la Palme d’Or est Titane

Or, il était censé dévoiler qu’Adèle Exarchopoulos allait décerner le prix d’interprétation masculine. Effroi dans la salle. Doria Tillier s’écrie : “Attendez, attendez, attendez, non ! Mélanie Laurent, assise à son côté, tente de l’arrêter en posant une main sur son bras, bouche bée. La cinéaste Maty Diop, également membre du jury, se cache le visage d’embarras. “On a évité le pire !“, se félicite l’ex de Nicolas Bedos.

Il a enchaîné les couacs

Sauf que le pire n’a pas été évité. L’interprète de la cérémonie a eu le réflexe de ne pas traduire la phrase complète et n’a prononcé que son début. Mais celle-ci avait déjà été diffusée en anglais. Les téléspectateurs anglophones ont donc connu le résultat avant les autres. Après le couac, l’un des camarades du réalisateur vient à la rescousse de Doria Tillier. “Tahar Rahim va lui expliquer comment ça se passe. Moi-même, j’ai mis un peu de temps à comprendre“, relativise l’ancienne Miss Météo.

Spike Lee n’a manifestement pas compris, puisque, décontenancé, il n’a pas été en mesure de donner le nom de l’acteur primé. Au moment de décerner la récompense la plus importante de la soirée, alors qu’il devait annoncer que la francophile Sharon Stone le présenterait, nouveau couac. “Je suis prêt. […] Et toutes mes excuses“, se repente-t-il. Avant d’enchaîner, d’un ton solennel : “Il a fallu un certain suspense pour en arriver là. La Palme d’Or…” Le public fait entendre sa crainte et Doria Tillier court vers Spike Lee. Un nouveau drame évité de justesse et une des multiples maladresses de cette cérémonie de clôture surprenante. Ces fausses notes n’ont heureusement pas atténué la surprise de Julia Ducournau, lauréate de la Palme d’Or, émue aux larmes au moment de recevoir le prix.

Source: Lire L’Article Complet