Franck Gastambide diagnostiqué HPI à 40 ans : « C’est plus une galère qu’autre chose »

Après avoir participé à Rendez-vous en terre inconnue, Franck Gastambide, vu dans Taxi 5, s’est fait diagnostiquer Haut Potentiel Intellectuel (HPI). Ce jeudi 30 septembre, sur le plateau de Quotidien, l’acteur est revenu sur son expérience.

Sur le plateau de Quotidien, Franck Gastambide est revenu sur sa “galère”. Ce jeudi 30 septembre, sur le plateau de Yann Barthès, l’acteur du Flic de Belleville a révélé avoir été diagnostiqué HPI, soit Haut Potentiel Intellectuel. Si ce diagnostic devrait le ravir, parce qu’il est considéré comme “plus intelligent”, comme l’a souligné le présentateur de Quotidien, Franck Gastambide, lui, n’est pas convaincu. “Ça veut juste dire que je suis un peu hypersensible… et c’est une galère plus qu’autre chose quand même”, a-t-il expliqué, comme le rapporte Télé-Loisirs.

Car l’acteur a dû attendre des années avant de comprendre que sa manière de réagir était due à son HPI : “J’ai attendu 40 ans pour comprendre que j’avais ça”, a-t-il déploré. Et le diagnostic aurait pu, tout aussi bien, ne jamais être posé. Puisque c’est après son passage dans l’émission Rendez-vous en terre inconnue, en 2019, que Franck Gastambide a été interpellé par des internautes : “Des gens m’ont envoyé des messages pour me dire : ‘tu sais, les réactions que tu as eues à certains moments sont typiques des HPI”, s’est-il souvenu. “Donc, je me suis fait diagnostiquer et je me suis rendu compte que j’avais ça”, a-t-il expliqué.

Un bouleversement quotidien

Finalement, l’acteur a presque été soulagé de pouvoir enfin mettre un mot sur son caractère “hypersensible” comme il le décrit. Télé-Loisirs a raconté la réaction du quadragénaire : “Ça m’a donné plein de réponses sur des excès de sensibilité que je peux avoir et plein de choses parfois difficiles à gérer pour moi, pour mon cerveau”, a-t-il analysé. Malgré cette faculté intellectuelle, l’ancien compagnon d’Alice Belaïdi ne se vante pas, de peur d’affronter certains regards : “Je ne le dis jamais parce que souvent HPI, ce n’est pas bien intégré, on pense que le mec se la raconte, comme s’il était un peu supérieur”, a-t-il confié.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Giancarlo Gorassini/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet