François Hollande : ses confidences sur sa vie de famille avec Ségolène Royal et leurs quatre enfants

François Hollande était l’invité de Guillaume Pley et Jimmy Labeeu dans l’émission du GQ, le vendredi 26 novembre 2021. L’ancien chef de l’Etat s’est ainsi confié sur la façon dont il a tenté de trouver un équilibre entre sa vie familiale et politique.

  • François Hollande
  • Ségolène Royal

François Hollande ne revient pas sur le devant de la scène pour se présenter à l’élection présidentielle mais bien pour évoquer son livre, intitulé Affronter, publié le 20 octobre 2021. A l’occasion de la promotion de cet ouvrage, l’ancien chef de l’Etat était l’invité de Guillaume Pley et Jimmy Labeeu, dans leur émission Le QG, le vendredi 26 novembre 2021. L’occasion pour les deux animateurs de lui poser des questions plus intimes, au sujet notamment de sa vie personnelle lorsqu’il était président de la République. Une vie politique qu’il a, en partie, partagée avec Ségolène Royal et ses quatre enfants. Il a alors répondu à cette question épineuse : « Comment on arrive alors à avoir une vie privée ? ». Une interrogation dont François Hollande a répondu sans détour.

François Hollande : « Vous imaginez ce qu’est une vie d’enfants de président ? »

L’ancien chef d’Etat a alors confié avoir mis en place des règles strictes mais simples pour pouvoir mêler à la fois vie privée et vie publique : « Pendant la période où j’étais député, maire, premier secrétaire du PS, j’avais ma vie de famille. Longtemps avec Ségolène Royal on se partageait les temps de présence. On arrivait à sauver généralement le dimanche », confie-t-il. Mais ce n’est pas parce qu’il est un homme politique qu’il ne se pose pas les mêmes questions que les autres parents. Inquiet de ne pas avoir été assez présent avec ses enfants, François Hollande a ainsi demandé s’ils avaient souffert de « cette vie où leur mère était députée » et leur père « pris par de multiples fonctions » . Fort heureusement, la réponse fut sans équivoque : « Ils m’ont dit : ‘Non, on n’a pas trop souffert, on était parfois content que vous ne soyez plus là' ». Selon l’ancien président, la période la plus difficile pour ses enfants a été son séjour à l’Élysée : « Vous imaginez ce qu’est une vie d’enfants de président ? Quelle que soit l’activité, s’ils réussissent on leur dit : ‘Forcément vous êtes protégé ou favorisé.’ S’ils échouent, c’est encore pire », a-t-il expliqué. Il déclare également ne pas avoir encouragé ses enfants à se lancer en politique.

Source: Lire L’Article Complet