Gabriel Attal insulté dans une lettre ignoble, il porte plainte

Victime de menaces antisémites et homophobes, Gabriel Attal a annoncé sur Instagram son dépôt de plainte, après avoir reçu une lettre injurieuse ce vendredi 8 janvier. Pour le porte-parole du gouvernement, “le combat doit être permanent” contre le racisme, l’homophobie, le sexisme et l’antisémitisme.

A propos de

  1. Gabriel Attal

Une lettre ignoble. Même s’il n’a “pas l’habitude de relayer les immondices” dont il fait l’objet, Gabriel Attal a fait une exception ce vendredi 8 janvier. Le porte-parole du gouvernement a reçu une lettre remplie d’insultes et de menaces à caractère antisémite et homophobe, ce vendredi 8 janvier.“Racisme, antisémitisme, homophobie, sexisme : ne prenons jamais nos valeurs pour acquises, le combat doit être permanent. Cette lettre en est une preuve supplémentaire”, a-t-il indiqué sur Instagram, dans un post où l’on retrouve le contenu de ce courrier plein de haine. Gabriel Attal, le cadet du gouvernement au parcours fulgurant, a porté plainte.

Sur l’enveloppe, qui lui est personnellement adressée, on reconnaît les deux étoiles jaunes et roses associées aux personnes juives et homosexuelles pendant la Seconde Guerre mondiale. La lettre manuscrite contient des propos racistes envers Sibeth Ndiaye, précédente porte-parole du gouvernement, qualifiée de “négresse, voleuse et menteuse”, entre autres injures. De son côté, Gabriel Attal y est traité de “PD, youpin, suceur de Macron”. “On vous fera la peau, poursuit le courrier menaçant. Les ordures, on les brûle”. Sur Twitter, le mouvement En Marche a apporté son soutien public et “total” à Gabriel Attal, en dénonçant “ces horreurs” qui n’ont “pas leur place dans notre société, ni à l’écrit, ni à l’oral, nulle part”.

https://www.instagram.com/p/CJygzZpFXz-/

A post shared by Gabriel Attal (@gabrielattal)

Une homosexualité assumée, mais pas revendiquée

En couple avec le macroniste Stéphane Séjourné, chef de file des députés européens (LREM), Gabriel Attal a vu son homosexualité révélée au grand public sans son consentement, à la parution du livre Crépuscule de l’avocat Juan Branco, il y a deux ans. Discret sur sa vie privée, le jeune homme de 31 ans n’a pour autant “rien à cacher” sur son parcours, son histoire familiale ou sa relation avec son compagnon, avec qui il est pacsé depuis 2017. Contrairement à son ancien collègue, le ministre du Numérique Mounir Mahjoubi, Gabriel Attal n’a pas l’intention de s’afficher avec son compagnon en couvertures des magazines. “Pour ce qui est de l’homosexualité, j’ai toujours considéré qu’on pouvait l’assumer sans la revendiquer“, avait-il exposé à Closer, dans un entretien en 2018. En mettant en lumière cette lettre pleine de haine, Gabriel Attal rappelle que l’homophobie reste un fléau à abattre et qu’il n’a pas l’intention de se soustraire au combat.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Gilles Rolle / Pool / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet