Gérard Louvin accusé de "viols sur mineurs" : le producteur et son mari visés par une nouvelle enquête

Selon les informations du Parisien en kiosque dimanche 12 septembre 2021, un couple accuse Gérard Louvin et Daniel Moyne d’avoir organisé des “parties sexuelles payantes avec des mineurs” au Brésil. L’avocat de Julien Courbet, qui aurait informé les témoins de ces pratiques, conteste ces accusations.

  • Julien Courbet

Gérard Louvin et son époux dans la tourmente. Accusés de “viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant”, “complicité de viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant” et “corruption de mineurs” par le neveu du producteur de télévision, ils sont visés par une nouvelle enquête, révèle Le Parisien, en kiosque dimanche 12 septembre 2021. Marie Duguet et Jean-Noël Gérard, un couple ayant longtemps résidé à Rio de Janeiro, accusent la figure emblématique du PAF et Daniel Moyne d’avoir pratiqué du tourisme sexuel au Brésil, dans une attestation communiquée à la justice au printemps 2021. Ils évoquent l’organisation de “parties sexuelles payantes” avec des mineurs des favelas. La justice a ouvert début août une nouvelle enquête préliminaire, confirme le parquet de Paris à nos confrères. Les témoins ont été auditionnés par visioconférence par une policière de la brigade de protection des mineurs (BPM), le 12 août 2021. Ils ont confirmé leurs accusations écrites, selon lesquelles ces abus sexuels se seraient déroulés dans la suite d’un hôtel de luxe à Copacabana.

Derrière ces accusations indirectes se cacherait Julien Courbet. Le célèbre animateur de télévision et sa femme auraient informé Marie Duguet et Jean-Noël Gérard qu’une “partie sexuelle payante” avait été organisée. Invités par le couple pour le réveillon de la Saint-Sylvestre en 2004, Julien Courbet et son épouse auraient décliné pour passer la soirée avec Gérard Louvin et Daniel Moyne. Ils auraient finalement accepté de dîner chez eux le lendemain. “[Julien Courbet] nous a dit qu’ils auraient mieux fait de rester avec nous, car ils ont été très choqués de l’ambiance dans laquelle ils se sont retrouvés. Il nous a informés que ces deux personnes (Gérard Louvin et Daniel Moyne) recevaient des enfants mineurs pour des parties sexuelles payantes”, écrivent les témoins dans le document, cité par Le Parisien.

Julien Courbet et sa femme contestent les faits

Julien Courbet, auditionné par la BPM à la fin du mois d’août 2021, conteste les déclarations de Marie Duguet et Jean-Noël Gérard par la voix de son avocat. “Mon client s’interroge sur la motivation de ces gens dont il ne se souvenait même plus du nom et qui, 18 ans plus tard, dénoncent des faits qu’ils ont tenus sous silence jusque-là”, déclare Me Sylvie Noachovitch, l’avocate du présentateur de Ça peut vous arriver sur RTL. Une plainte pour dénonciation calomnieuse pourrait être déposée. “Julien Courbet comme sa femme contestent avoir été témoins de quoi que ce soit de répréhensible concernant Gérard Louvin et Daniel Moyne. Si cela avait été le cas, ils auraient dénoncé les faits à la justice”, ajoute-t-elle. Des investigations complémentaires sont en cours.

“Il n’a jamais commis le moindre acte répréhensible”

Marie Duguet, ancien pilier du monde associatif et culturel au Brésil, se défend ainsi, dans les colonnes du quotidien : “Là-bas, le pouvoir est corrompu. Si je témoigne aujourd’hui c’est parce que je veux pouvoir continuer à me regarder dans la glace.” Selon les informations du Parisien, Gérard Louvin et Daniel Moyne ont, eux aussi, été interrogés fin août 2021 par la BPM. Le couple, qui était déjà visé par une enquête classée sans suite en 2014, a toujours nié les accusations portées contre lui. “L’enquête concernant mon client est close et tout va être classé. Il a aussi été interrogé sur le Brésil, et on ne lui reproche aucun fait précis. Il n’a jamais commis le moindre acte répréhensible, au Brésil comme ailleurs. Ensuite, Louvin c’est Louvin, et Moyne c’est Moyne”, déclare Christophe Ayala, l’avocat de Gérard Louvin.

Source: Lire L’Article Complet