Grégoire Margotton ("Euro 2020"), papa de quatre enfants : comment le journaliste de TF1 a adapté sa carrière

Avec le lancement de l’Euro 2020, dès le vendredi 11 juin 2021, date du coup d’envoi de la compétition qui va durer jusqu’au 11 juillet 2021, Grégoire Margotton, le journaliste sportif de TF1, va se préparer à un mois intensif, entre sa vie de père de famille nombreuse et son activité professionnelle.

  • Grégoire Margotton
  • Bixente Lizarazu

Grégoire Margotton, c’est le monsieur foot de TF1. Ou plutôt la voix du foot. Une intonation grave et chaude, que beaucoup de commentateurs lui envient, notamment Julien Brun, la nouvelle recrue de TF1. L’ancien journaliste de Canal+, où il a passé près de vingt-quatre ans de carrière, est arrivé, en mai 2016, sur TF1, comme commentateur de l’équipe de France. Une envie de changement qui le titillait depuis quelques années. Un besoin de plus en plus pressant. “Ma vie perso a influé sur ma vie pro. Comme pour des millions de parents”, reconnaît-il dans une interview accordée à Libération, en 2016. À cette époque-là, le journaliste passait beaucoup de temps sur les stades pour couvrir les matchs de la Ligue 1. Déjà papa de deux enfants, un fils de quinze ans et une fille de huit ans, issus d’une première relation, Grégoire Margotton souhaitait se poser un peu pour pouvoir profiter de sa progéniture. D’autant plus qu’il venait d’avoir une petite fille, tout juste âgée de trois mois, avec sa compagne franco-camerounaise, lorsqu’il est passé sur TF1.

“Je vis avec une hypertendue”

Un choix qu’il ne regrette pas. Il s’en était expliqué dans une interview pour France Football à ce moment-là : “Il se trouve qu’avec ma vie familiale, et mes deux enfants que je ne vois qu’un week-end sur deux depuis un an, les déplacements tous les week-ends commençaient vraiment à être pesants. Et c’est pour cela que TF1 est une bénédiction.” Depuis, la famille s’est agrandie. En octobre 2017, le journaliste a annoncé être de nouveau papa pour la quatrième fois, comme d’autres personnalités telles que Jean Dujardin. Le couple a accueilli une autre petite fille. Très discret sur sa vie privée, le journaliste s’est un peu dévoilé dans une interview accordée à Lui, en juin 2018. Notamment sur sa compagne. “Je vis avec une hypertendue et ce n’est pas possible d’être deux à l’être dans un couple. Donc, j’ai décidé que moi, ça devrait aller.

D’ailleurs, c’est avec un ton potache qu’il aime tacler son binôme professionnel, sur son compte Twitter. Avec Bixente Lizarazu, surnommé affectueusement “Michasse“, ils pourraient presque être frères jumeaux. Un petit mois, tout juste, sépare leur date de naissance, de l’année 1969. Grégoire Margotton est né le 9 novembre alors que le compagnon de Claire Keim est né le 9 décembre. Comme souvent dans une fratrie, ils se chamaillent parfois. Leur sujet de discorde ? Chocolatine pour le papa d’Uhaina, pain au chocolat pour Grégoire Margotton. Et vous, quel team êtes-vous ?

A lire aussi : Euro 2021 : qui est Sabrina Delannoy, la première femme à commenter une compétition internationale masculine sur TF1 ?

Source: Lire L’Article Complet