Grégory Lemarchal : les souvenirs poignants d'Alexia Laroche-Joubert sur le vainqueur de "La Star Academy"

Alors que TF1 va célébrer le vingtième anniversaire de la Star Academy en proposant trois soirées événementielles, Alexia Laroche-Joubert est revenue sur la participation et la victoire de Grégory Lemarchal dans Touche pas à mon poste, le 21 octobre 2021.

  • Gregory Lemarchal

Il n’aura fallu que quelques octaves pour que le public comprenne que Grégory Lemarchal venait d’une autre planète. Le 3 septembre 2004, un garçon chétif prend toute la lumière sur le plateau de la Star Academy en poussant les décibels sur SOS terrien en détresse, de Daniel Balavoine. Un titre qui colle à la peau de ce candidat atteint de la mucoviscidose, et qui marque son acte de naissance sur la scène musicale. Car, frissons et larmes ne quitteront jamais les professeurs ni les téléspectateurs tout au long du parcours du brillant vainqueur de cette quatrième édition. Et pourtant, le petit prince de la variété française, disparu le 30 avril 2007, n’aurait jamais dû intégrer le château de Dammarie-les-Lys et y faire les quatre cent coups.

« Il était vraiment fatigué… »

L’anecdote a été dévoilée par Alexia Laroche-Joubert qui, avant de prendre les rênes de la société Miss France, a produit le télé-crochet qui souffle ses vingt bougies, avec la diffusion de trois prime exceptionnels. « L’histoire de Gregory, c’est qu’il n’aurait jamais dû être là. C’est ça qui est incroyable et c’est ce qui m’émeut », a-t-elle confié dans Touche pas à mon poste, le 21 octobre 2021. Car, après avoir entendu la voix incroyable du jeune homme lors des étapes de casting, la directrice de l’époque avait envoyé la cassette à Pascal Nègre, alors président d’Universal Music, pour avoir son avis, tout en connaissant les problèmes de santé du favori en puissance. Et son opiniâtreté lui a donné raison puisque Grégory Lemarchal marquera l’histoire du programme à la fois par ses prestations musicales dingues que par sa formidable résilience. « On a été très discrets. On lui a dit : ‘On ne parlera pas de ta maladie’. C’était une prouesse parce que deux jours avant la finale, il était vraiment très fatigué et il a puisé au fond de lui pour assumer le show », a-t-elle révélé, particulièrement fière de l’ascension de son protégé. Cette force admirable ne le quittera jamais jusqu’à sa disparition.

A lire aussi : « Je ne savais pas si je devais pleurer ou animer » : Nikos Aliagas se confie sur l’émission hommage à Grégory Lemarchal

Source: Lire L’Article Complet