Guillaume Gallienne : son anecdote dure et hilarante sur son début de carrière

Sur le plateau de 6 à la maison, Guillaume Gallienne est revenu sur l’un de ses premiers rôles sur les planches, qui lui a valu une critique cinglante, mais qui lui a aussi permis de s’améliorer.

Le vendredi 20 novembre 2020, Guillaume Gallienne était sur le plateau de l’émission 6 à la maison, diffusée sur France 5. L’acteur de 48 ans a évoqué le début de sa carrière. En effet en 2000, le réalisateur du film Les Garçons et Guillaume, à table ! a été choisi pour jouer le rôle de Julien dans la pièce de théâtre Les femmes savantes, de Molière. Face à Anne-Elisabeth Lemoine et Patrick Cohen, le sociétaire de la Comédie-Française est revenu sur sa première expérience professionnelle peu glorieuse.

"Oh, ce que j’étais mauvais !", s’exclame le cinéaste qui est en couple avec une certaine Amandine depuis une quinzaine d’années, avant de découvrir l’extrait de son fameux passage sur les planches. "Moi j’ai appris vachement justement, dans ce rôle là", explique Guillaume Gallienne en prenant suffisamment de recul. Le comédien révèle même avoir "eu de la chance" d’être tombé sur l’acteur et metteur en scène Raymond Acquaviva, qui était également son "maître au Cours Florent". Ce dernier est "venu voir une représentation" de la pièce et a fait preuve d’une véritable sincérité à son égard. "À la sortie, il ne m’a pas félicité. Il a félicité tout le monde sauf moi. Et je lui dis ‘et moi ?’ et il me dit ‘on va prendre un verre ?’", précise Guillaume Gallienne, en ajoutant que son interlocuteur lui a lancé, catégorique : "Tu n’as pas le droit de faire ce que tu as fait là !".

Un conseil qui a porté ses fruits

"T’es très bien rentré ! Physiquement très bien. Vocalement tu étais là", lui a également déclaré Raymond Acquaviva en lui indiquant qu’il n’était pas à la hauteur de ses confrères : "En face tu as des ténors, t’es au quatrième acte, ils sont là… Soit tu es au même niveau, soit tu rentres chez toi !". Au final, ce conseil aura été précieux pour Guillaume Gallienne, à qui il aura fallu 64 représentations des Femmes savantes pour qu’il sache se démarquer sur scène en améliorant son jeu d’acteur.

Source: Lire L’Article Complet