Guy Bedos : il n'a jamais oublié Sophie Daumier et s'est occupé d'elle jusqu'à la fin

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Jeudi 28 mai, Guy Bedos est décédé à l’âge de 85 ans. Durant 12 ans , il a été marié à Sophie Daumier. Malgré leur rupture, l’humoriste s’est occupé d’elle jusqu’à son décès en 2004.

Jeudi 27 mai 2020, Nicolas Bedos a annoncé sur Instagram la mort de son père Guy Bedos, à l’âge de 85 ans. Depuis sa disparition, outre les hommages, de nombreux témoignages de proches et des dossiers d’archives sur la vie de l’humoristes font la Une des médias, à l’instar de son histoire d’amour avec Sophie Daumier et notamment la mort de cette dernière qui sera un grand traumatisme pour le comédien. C’est le 19 février 1965 que Guy Bedos et Sophie Daumier se marient. L’actrice est déjà maman de Philippe alors âgé de sept ans, que Guy Bedos reconnaîtra quelques années plus tard. Ensemble, ils ont une fille Mélanie qui naît en 1977. Quelques mois après sa naissance, le couple se sépare. Comme le rapporte Gala, en 2014 dans le documentaire “Guy Bedos en toute liberté” (rediffusé vendredi 29 mai 2020 sur France 3), Guy Bedos raconte comment il a appris que son ex-femme souffrait de la maladie de Huntington.

Sophie Daumier ne reconnaissait plus que lui

À l’époque de leur divorce, il la trouvait “invivable”, ce qui l’éloignait de plus en plus de celle qu’il aimait. “J’ai su après qu’elle était atteinte de cette maladie d’Huntington, qui attaque aussi bien le corps que le cerveau. Je m’en suis voulu parce que, si j’avais su qu’elle était malade à ce point, je ne serais pas parti” a-t-il confié dans le reportage qui lui était dédié, avant de raconter sa fin de vie : “Elle ne reconnaissait plus personne, mais moi, elle me reconnaissait. C’est une belle histoire.” Guy Bedos a accompagné son ex-épouse jusqu’à sa mort et s’est toujours arrangé pour qu’elle ne soit jamais seule, malgré son remariage avec Joëlle Bercot. “J’ai volé à Simone Signoret cette phrase : ‘Je ne désaime pas'”, racontait-il dans le magazine VSD, en 2014 avant d’ajouter : “Alors voilà, j’adore ma femme actuelle et c’est à la vie à la mort entre nous, mais je n’ai jamais cessé de penser à Sophie.” 

A lire aussi : Guy Bedos : “elle était bandante”, cette phrase déplacée de Michel Drucker sur son ex-femme, Sophie Daumier

Source: Lire L’Article Complet