Hélène de Fougerolles (Les Disparus de la Forêt Noire) : sa dépression, l’autisme de sa fille, le polyamour, sa vie dans le Lubéron…

Hélène de Fougerolles a de nouveau signé avec TF1 en participant à la nouvelle série de la chaîne, "Les Disparus de la Forêt Noire". Absorbée par de nouveaux projets plus personnels, l’actrice avait disparu du petit écran ces derniers mois. À l’occasion de son retour, "Le Journal des Femmes" vous propose de découvrir les aspects méconnus de sa vie : le polyamour, le handicap de sa fille, sa tentative de suicide, où elle habite…

  • Balthazar
  • Situation amoureuse
  • Polyamour
  • Maison de Shana
  • Où habite-t-elle ?
  • Tentative de suicide

Après avoir quitté la série Balthazar diffusée sur TF1 en décembre 2020, Hélène de Fougerolles a signé son grand retour sur la chaîne en rejoignant la mini-série Les Disparus de la Forêt Noire. L'actrice de 49 ans y incarne Camille Hartmann, une juge d'instruction, mise sur la touche après un accident de voiture. Le premier épisode a rassemblé plus de 5 millions de téléspectateurs et la suite est diffusée ce jeudi 12 janvier 2023. À cette occasion, Le Journal des Femmes vous propose de revenir sur les principaux aspects de sa vie et de sa carrière.

Les dernières news sur Hélène de Fougerolles

  • Hélène de Fougerolles révèle polyamour, bisexualité et tensions avec Tomer Sisley

  • Hélène de Fougerolles, en larmes : la réalité de sa fille Shana

  • Hélène de Fougerolles aime plusieurs personnes : son polyamour choisi

Pourquoi elle a quitté la série Balthazar ?

À la grande surprise de ses fans, Hélène de Fougerolles a annoncé en décembre 2020 quitter la série TF1 Balthazar. "On ne pouvait pas continuer cette histoire de chien/chat indéfiniment, ça aurait fini par vous lasser", écrivait-elle ainsi à ses abonnés sur les réseaux sociaux, en évoquant sa relation avec Tomer Sisley.

Un an plus tard, lors de son passage dans l'émission Sept à Huit, elle avait cependant précisé que cette décision n'était pas la sienne. "Beaucoup de gens ont pensé que c'était moi qui étais partie, mais ce n'était pas ma décision. […] C'est une décision qui a été prise à plein de niveaux : les scénaristes, le producteur, TF1… On s'est tous concertés. L'idée était pour eux de recommencer à écrire, car dès lors que les deux personnages principaux étaient ensemble, cela avait moins d'intérêt. Il y avait une idée de renouvellement, et comme cela s'appelle Balthazar, s'il y en avait un qui devait être renouvelé, c'était plus Tomer que moi ! "

Avec qui Hélène de Fougerolles partage sa vie ?

Après avoir eu plusieurs histoires amoureuses ces dernières années, l'actrice partage sa vie… avec son chat. Dans une interview donnée à Europe 1 le 4 janvier, elle déclarait ainsi : l'aube de la cinquantaine, je me sens bien seule, dans le Lubéron, avec mon chat sauvage".

Pourquoi a-t-elle mis fin à son aventure polyamoureuse ?

En 2022, Hélène de Fougerolles avait confié à Paris Match vivre une aventure polyamoureuse, partageant donc sa vie sentimentale avec "plusieurs compagnons". "Ce n'est pas de l'attraction sexuelle, car ce n'est pas le sexe qui m'anime, c'est de l'amour et de l'échange possibles avec plusieurs personnes", expliquait-elle.

Mais au bout de plusieurs mois, la comédienne française a préféré quitter cette relation. "Pendant un an, je me suis donné cette liberté qui a été extraordinaire à vivre parce que ça m'a ouvert l'esprit à plein de choses. Aujourd'hui, je suis célibataire par choix […] C'est une envie de ne plus être attachée à une personne ou à plusieurs personnes. Avec le polyamour, il fallait créer des moments et ne pas donner plus à l'un qu'à l'autre. C'est encore fatigant", détaillait-elle en riant auprès d'Europe 1.

Dans les années 2000, Hélène de Fougerolles avait entretenu une relation avec l'homme d'affaires Marc Simoncini. Elle avait avant cela été mariée au producteur Éric Hubert de 1997 à 2004. De leur union est née en 2003 une fille, Shana.

Où se trouve la Maison de Shana ?

Lors de son passage dans Sept à Huit en février 2021, Hélènes de Fougerolles a révélé un secret bien gardé pendant 17 ans : sa fille, Shana, est atteinte de troubles du spectre autistique (TSA). À ce sujet, elle a publié dans la foulée un livre-témoignage, T'inquiète pas maman ça va aller… (éditions Fayard) qui s'est vendu à plus de 50.000 exemplaires.

Pour Shana et pour tous les autres enfants dans le même cas, l'actrice a également créé la même année une structure d'accueil spécialisée, en partenariat avec l'Institut des Parons, la Maison de Shana. "Ce projet s'inscrit dans le réseau 'Les maisons de Vincent' d'Hélène Médigue, agréées par l'État. Il s'agit de créer des petites structures adaptées, et en agroécologie. Les personnes cultivent et vont ensuite vendre ce qu'elles ont produit", indiquait-t-elle à La Provence. Le magnifique mas de pierres pourra héberger la jeune fille, aujourd'hui âgée de 19 ans, ainsi que six autres jeunes adultes autistes.