Igor et Grichka Bogdanoff "fauchés" ? Leur ami Jean-Paul Enthoven évoque leurs "dettes"

Dans les colonnes du Point, mardi 4 janvier 2022, Jean-Paul Enthoven, leur éditeur et ami de longue date, est revenu sur les nombreuses dettes des deux frères jumeaux, Igor et Grichka Bogdanoff, propriétaires de plusieurs biens.

  • Igor Bogdanoff
  • Grichka Bogdanoff

La fortune des Bogdanoff a toujours fait débat. Décédés à six jours d’intervalle des suites du Covid-19, Igor et Grichka ont excellé dans plusieurs domaines : la littérature, la télévision, les revues scientifiques. Dans une interview accordée à Non Stop People, le 24 juin 2021, Igor et Grichka Bogdanoff s’étaient confiés sur les sommes que certains éditeurs pouvaient leur donner en acompte. « L’éditeur, qui a une idée à peu près correcte du nombre de livres qui vont être vendus, nous dit : ‘Voilà, on va offrir 40, 50, 60 000 euros’. L’à-valoir le plus important a été de 180 000 euros à deux. C’est proportionnel au nombre de ventes », ont-ils déclaré. Pourtant, malgré les sommes colossales engendrées par les scientifiques, ces derniers seraient fauchés. Dans les colonnes du magazine Le Point, le mardi 4 janvier 2022, leur ami de longue date, l’éditeur Jean-Paul Enthoven, a fait des déclarations au sujet de la vie des deux frères décédés de la Covid-19. « Ils ont longtemps vécu dans une maison médiévale où l’électricité était coupée et les loyers, impayés, ce qui n’avait guère d’importance. Ils avaient des dettes chez l’épicier, chez le pharmacien, mais ils remboursaient chacun d’un sourire, comme Don Juan avec Monsieur Dimanche », peut-on lire.

Igor et Grichka Bogdanoff « fauchés » ? Les révélations de Jean-Paul Enthoven

Fasciné par le Moyen-Âge, Igor Bogdanoff s’était offert une belle maison située dans le XVIe arrondissement de Paris, de 106 mètre carrés, qu’il avait lui-même rénové. Il a notamment installé « lui-même l’impressionnant jeu de poutres qu’il a récupérées dans le Poitou. Un ensemble bien mis en valeur avec près de 4 mètres de hauteur sous plafond pour le rez-de-chaussée. Même chose pour la cheminée monumentale, arrivée en pièces détachées et installée par le propriétaire. Une déco très gothico-médiévale entre bois, pierre et tapisseries », précisait Le Figaro Immobilier, le 2 août 2018.

Et ce n’est pas tout. Jean-Paul Enthoven révèle qu’Igor Bogdanoff avait vendu sa maison située près du Bois de Boulogne « en février dernier, à 1,5 million d’euros ». Une jolie somme qui aurait dû lui permettre de mener une belle vie, mais la réalité est bien différente. Si l’on en croit les propos de leur grand ami Jean-Paul Enthoven ce n’était pas le cas. Les figures de Temps X étaient « toujours fauchées ». Ils étaient même couverts de dettes d’après ses dires. Selon l’écrivain, les deux scientifiques s’étaient également attribués « des diplômes qu’ils n’avaient pas encore ». Vous l’aurez compris, les frères Bogdanoff se sont éteints en emportant bien des secrets avec eux…

Source: Lire L’Article Complet