Igor et Grichka Bogdanoff “se croyaient immunisés” contre le Covid-19 : Pierre-Jean Chalençon témoigne

Six jours après la mort de Grichka, c’est son jumeau Igor Bogdanoff qui est à son tour décédé. Les frères ont été tous les deux emportés par le Covid-19 contre lequel ils « se croyaient immunisés ». Leur ami Pierre-Jean Chalençon témoigne.

Grichka et Igor Bogdanoff sont décédés à six jours d’intervalle des suites du coronavirus. Depuis, la presse se souvient du parcours singulier de ces jumeaux hors du commun, et leurs proches se livrent. Invité sur le plateau de BFMTV, c’est Pierre-Jean Chalençon qui est revenu sur leur refus de se faire vacciner. Selon lui, les frères, très sportifs, se pensaient « immunisés«  contre le Covid-19. Des révélations qui rejoignent celles faites par un autre proche de Grichka et Igor Bogdanoff, l’ancien ministre Luc Ferry. Leur « hygiène de vie extraordinaire » leur aurait permis de tout surmonter.

Selon Pierre-Jean Chalençon, les frères Bogdanoff « ont attendu trop longtemps« . Revenant ainsi sur les causes de leur disparition, il a confié : « A priori, ils se sont refilé le bébé entre eux. Ils se voyaient tous les jours, ils sont très fusionnels, Igor et Grichka. Ils ont attrapé ça fin novembre-début décembre. » Les deux frères qui ont fait de la vulgarisation scientifique et de la science-fiction leur domaine de prédilection ont alors « pensé que c’était une grippe« . « Ils sont restés calfeutrés chez eux, mais ne se sont pas soignés. Ils se sont soignés un peu tardivement« , a-t-il indiqué.

>> Découvrez le diaporama : « Igor et Grichka Bogdanoff : retour sur leur évolution physique en 20 photos »

Une prise en charge trop tardive ?

C’est le 15 décembre que Grichka et Igor Bogdanoff sont alors hospitalisés. « S’ils étaient allés dès le départ, on n’en serait pas là« , estime Pierre-Jean Chalençon. Comme la veille, sur le plateau de Touche pas à mon poste, le spécialiste de Napoléon affirme qu’ils n’ont pas réagi assez vite, se pensant immunisés contre le virus. Mais comme grand nombre des proches des jumeaux, ce dernier ne les qualifie pas d’antivax. « […] ils considéraient que par rapport à leur hygiène de vie, et leur [absence de ] comorbidité, ils n’étaient pas la cible du Covid« , a-t-il conclu.

Crédits photos : Capture d’écran / BFMTV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet