« Il a gagné son pari » : Emmanuel Macron a-t-il déjà vaincu le Covid-19 ?

Alors que les hospitalisations liées à l’épidémie sont en hausse, dans les rangs d’Emmanuel Macron, l’inquiétude a laissé place à la satisfaction d’avoir permis aux Français de retrouver une vie « normale ».

« Il a gagné son pari », clame un conseiller ministériel dans les colonnes de l’Express ce 8 novembre. À vingt-quatre heures de l’allocution du président en raison des contaminations qui repartent à la hausse, le gouvernement se satisfait de la réussite de la campagne de vaccination : « Le président a pris son risque avec le passe. C’était courageux, et ça n’allait pas de soi vu l’aspect réfractaire des uns et des autres. »

Pour argumenter son propos, le conseiller appelle à se remémorer l’hiver 2020 où confinement et couvre-feu étaient de mise : « Les Français sont allés se faire vacciner, et même ceux qui le critiquaient ne le font plus. Rappelez-vous : en novembre dernier, on parlait plutôt de tout refermer et de décaler le black friday ! Aujourd’hui, les choses n’ont plus rien à voir. » L’optimiste a envahi le clan Macron, et l’avancée vers les élections présidentielles semble se faire sans peu d’inquiétudes.

La stratégie du gouvernement pour éviter un confinement

Néanmoins, le gouvernement ne crie pas victoire. Ni la fin du Covid-19, ni les élections, ne sont à portée de main. Le combat est inévitable. Alors que l’épidémie sévit à nouveau, les Français attendent avec angoisse le discours du président. Un énième confinement est-il dans les tuyaux ? Peu probable, « la stratégie retenue » de prolonger le pass sanitaire à l’été 2022, « évite toute nouvelle contrainte », détaille le média. Mardi 9 novembre, le chef d’État devrait alors se prononcer sur la troisième dose, la campagne de rappel peinant à séduire les plus de 65 ans, et tenter de convaincre les dernières personnes non vaccinées (majoritaires en réanimation), de passer à l’acte. Emmanuel Macron en profitera-t-il pour amorcer sa campagne ? Décrit comme un « maître des horloges », le président laisse planer le mystère. Une chose est sûre toutefois, l’époux de Brigitte Macron a bien l’intention de réformer « jusqu’au dernier quart d’heure », affirment ses proches.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet