"Il faut parler de la sodomie aux enfants dès 5 ans, 6 ans" : La sortie choc de ce célèbre animateur qui scandalise la toile !

Ce mercredi 2 décembre, Karl Zéro était l’invité de Pascal Praud dans "L’heure des pros" sur CNews et a fait une sortie qui va faire grand bruit.

Karl Zéro fait actuellement la promotion d’un ouvrage qu’il a co-signé avec Homayra Sellier et Serge Garde, intitulé “1 sur 5, manifeste contre la pédocriminalité en France”. Un livre-pétition qui propose 25 mesures concrètes pour lutter contre ce fléau social.

L’ex-animateur était présent sur le plateau de L’heure des pros sur CNews pour évoquer ces enfants victimes de violences sexuelles. “On a créé la sécurité routière parce qu’il y avait trop de monde sur les routes… On demande qu’on crée une espèce de sécurité des enfants”, a-t-il notamment lâché assez remonté devant à l’attentisme du gouvernement. “Il faut que l’éducation sexuelle soit reprise en main par l’école. Aujourd’hui, l’éducation sexuelle des gosses c’est d’aller regarder Pornhub”. Il a ensuite proposer une idée qui n’a pas rencontré un grand succès sur le plateau. L’écrivain de 59 ans a ajouté, selon qu’il faudrait “parler de la sodomie aux enfants dès 5 ans, 6 ans”. Une sortie qui a beaucoup fait réagir les internautes notamment sur Twitter.

Petit accrochage avec Pascal Praud

En plus de ce sujet, Pascal Praud a évoqué les manifestations, dont la dernière (samedi 28 novembre contre la loi 24 de la Sécurité Globale, ndlr) qui s’est tenue à Paris mais dans plusieurs autres grandes villes, a fait des dégâts. “Aujourd’hui, la société a changé. Il faut que les lois changent. Ces manifestations sont dévoyées. Elles ne sont plus là pour faire manifester ou pour revendiquer ou pour faire avancer certaines idées, elles sont là pour casser. (…) On sait qu’un type de manifestations va dégénérer.”

Des propos du présentateur qui ont agacé Karl Zéro. “Ne me donne pas le sentiment que tu veux parfois aller vers toujours plus d’autoritaire, a alerté l’ex-animateur. “Ce n’est pas comme ça qu’on y arrivera“, a-t-il commencé “Je t’ai trouvé très bon dans la première partie sur le Covid. Je t’ai trouvé très bon. Tu commençais à avoir du recul là-dessus. Qui sème le vent récolte la tempête. (…) La réalité, c’est que les gens n’en peuvent plus.”

Devant cette critique, le journaliste ne s’est pas laissé faire : “Tu ne m’écoutes pas chaque matin. Je suis toujours sur cette ligne-là sur la question des libertés. Tu fais partie des gens qui ont une image de notre émission sans même la regarder ! La vérité est que l’on est sur cette ligne-là de liberté. Et on souligne la tentation parfois autoritaire du gouvernement.” Ce à quoi l’ancienne star de Canal+ a répondu : “Alors, laisse les gens manifester !”

À voir également : Rentrée catastrophique sur CNews pour Jean-Marc Morandini !

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet