"Il y a des gens à la télévision c'est…", ennemi avec Nagui, Bruno Guillon donne son avis bien tranché et créé le malaise

Collègues de ne veut pas forcément dire bonne entente. Et ça, Bruno Guillon peut en témoigner !

Il y a du mouvement sur France 2. Collègues face caméra de par leurs émissions qui se succèdent chaque jour à l’antenne, Nagui et Bruno Guillon ne sont en réalité pas franchement copains.

Bruno Guillon anime les Z’amours depuis maintenant plusieurs années, se plaçant ainsi juste avant l’émission quotidienne, Tout le monde veut prendre sa place, qu’il annonce d’ailleurs tous les jours par cette fameuse phrase « Tout de suite, le copain Nagui ». Le copain ? Pas vraiment. S’il est obligé de faire bonne figure devant les téléspectateurs, Bruno Guillon a finalement révélé ce 15 avril qu’il ne porte pas vraiment Nagui dans son cœur.

De l’amertume dans l’air 

Ce jeudi dans les Z’amours, un ancien candidat de Tout le monde veut prendre sa place est venu tenter sa chance avec sa compagne. Durant l’émission, Kévin, s’est alors réjoui de préciser ce détail “J’avais eu la chance de faire une autre émission, avec un collègue à vous, Nagui”. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce dernier ne s’attendait certainement pas à une réaction aussi dure que celle de Bruno Guillon “Alors… Il faut savoir qu’avec Nagui, on ne se parle pas. Il y a des gens à la télévision… Nagui, c’est…”. Malaise sur le plateau, ce dernier s’est alors empressé d’en dire davantage “D’accord, ça ne se voit pas du tout”… avant de craquer et d’avouer qu’il s’agit en fait d’une plaisanterie, avant de lui déclarer sa flamme “On t’aime“, certainement un clin d’oeil à son départ annoncé la veille. 

Plus détendu pour raconter son anecdote, le candidat a alors poursuivi sur son souvenir sur le plateau de Nagui, “J’ai complètement foiré, j’avais perdu sa carte… C’était un grand moment de solitude”, un véritable désastre. Bienveillant avec les candidats de son émission, Bruno Guillon a alors tenté de le rassurer “Vous savez quoi, avec sa bienveillance caractérisée, je suis sûr qu’il a pris ça avec beaucoup d’humour et que ça s’est bien passé.”

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet