Imany au plus mal, ses effroyables confidences sur cette maladie chronique qui la fait souffrir : “Parfois, c’est à se rouler par terre… ”

Souffrant d’endométriose depuis plusieurs années, Imany utilise avec brio sa notoriété pour sensibiliser l’opinion publique à ce sujet. Pour “Closer” en kiosque ce vendredi 19 novembre 2021, la jeune maman a fait de nouvelles confessions sur son quotidien entaché par la maladie…

Au fil de sa carrière, Imany n’a cessé d’épater son public avec ses projets musicaux. Son succès a même dépassé les frontières. En parallèle, la chanteuse a plusieurs fois mis en lumière certains aspects de sa vie privée pour faire bouger les choses. Atteinte d’endométriose depuis l’âge de 15 ans, l’artiste a fait de sa maladie un combat quotidien. L’interprète de “Don’t Be So Shy” est également la Marraine de l’association ENDOmind qui lutte pour une meilleure prise en charge des malades et encourage la recherche sur le sujet.

 

Pour “Closer” en kiosque ce vendredi 19 novembre, Imany s’est livrée comme jamais sur ce mal qui la ronge.  “La semaine avant mes règles, je suis épuisée et je subis un vertigineux ascenseur émotionnel hormonal. J’ai tout essayé pour calmer les douleurs avec la sophrologie, le yoga utra-utérin… Je souffre quinze jours par mois, à des degrés divers. Parfois, c’est à se rouler par terre” a-t-elle expliqué à nos confrères.

 

Imany a découvert son endométriose à 23 ans. Comme beaucoup de femmes, son diagnostic a été tardif. À cause de la maladie, l’interprète de “Take Care” a laissé passer d’innombrables opportunités professionnels. “J’ai perdu des contrats de mannequin tellement je ne pouvais pas me lever en période de règles. Parfois, je me suis même demandée si la douleur n’était pas psychologique”, a regretté la jeune femme.

 

À la ville, Imany est à ce jour l’heureuse maman de deux enfants. Mais ses grossesses n’ont pas été faciles. “On m’a toujours dit que je ne pourrais pas avoir d’enfant, car mon utérus était déjà bien atteint. Mais j’ai eu deux enfants naturellement. Deux grossesses difficiles, avec des nausées jusqu’au jour de l’accouchement… ” a précisé la star qui espère aider de nombreuses femmes avec l’organisme ENDOmind.

 

N.B

Source: Lire L’Article Complet