Inès Reg touchée par la pandémie de Covid-19 : "Je me suis sentie arrachée"

Interviewée dans 50′ inside diffusé sur TF1 samedi 27 mars 2021, Inès Reg a été émue aux larmes face à Nikos Aliagas. Pour l’humoriste touchée par la crise sanitaire du coronavirus, cette période est particulièrement douloureuse.

  • Nikos Aliagas

Inès Reg fait partie de ces artistes touchés par la pandémie de Covid-19. Depuis plus d’un an, le milieu culturel est en berne. Une situation éprouvante qui a d’ailleurs été dénoncée lors de la 46e cérémonie des César animée par Marina Foïs le vendredi 12 mars 2021. Un mois plus tôt, Jean-Louis Aubert et Benjamin Biolay lançaient un appel à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, à l’occasion des Victoires de la musique. Alors que les salles culturelles demeurent fermées et que 19 départements sont soumis à un renforcement des mesures restrictives, Inès Reg a exprimé sa tristesse auprès de Nikos Aliagas.

Samedi 27 mars 2021, 50′ inside (TF1) consacrait son Portrait en cinq dates à Inès Reg. Lors de cette interview, l’humoriste de 28 ans est revenue sur l’une des plus belles étapes de sa carrière, à savoir, son spectacle au Casino de Paris – “la salle de [ses] rêves” qu’elle a remplie à la fin de l’année 2020. Le coup d’envoi d’une première tournée finalement interrompue à la suite des annonces gouvernementales. En visionnant les images de son stand-up dans l’émission, l’étoile montante de l’humour a fondu en larmes. “Je ne mens pas quand je dis que c’est toute ma vie. Je ne suis moi-même que sur scène. C’est dur”, a-t-elle confié, les yeux humides et la gorge nouée. Lorsque sa tournée s’est arrêtée, Inès Reg a eu l’impression d’être stoppée dans son élan. “J’ai eu la chance de rejouer en septembre et octobre avec la distanciation et les masques. Je pensais vraiment que c’était reparti. Je me suis sentie arrachée. C’est comme si j’aimais un homme de tout mon cœur et que du jour au lendemain, tout s’arrêtait”, a-t-elle expliqué, submergée par l’émotion.

“La scène, c’est vraiment toute ma vie”

Il faut dire que pour la femme de Kevin Debonne, qui s’est fait connaître sur les réseaux sociaux, faire de la scène est bien plus qu’un métier. “Il y a une explication, je m’en rends bien compte, mais c’est dur. J’ai besoin d’être sur scène, de partager. J’ai vraiment besoin de ça”, a-t-elle poursuivi. Si Inès Reg est reconnaissante de son succès, elle espère de tout cœur pouvoir retrouver son public : “J’ai fait un film, je sens que je n’ai pas à me plaindre et que je ne dois pas me plaindre. Mais, à la fois, la scène c’est vraiment toute ma vie. C’est tellement dur parce que j’ai eu la lumière que j’ai attendue tellement de temps. J’ai fait six mois sur scène, c’est juste fou. On a ouvert des Zénith, jamais je n’aurais pu penser à ça. Et aujourd’hui, ces Zénith sont complets, ils sont reportés mais je ne sais jamais quand je pourrai fouler ses planches-là.” Des confidences déchirantes.

Source: Lire L’Article Complet