INTERVIEW – Denitsa Ikonomova (Danse avec les stars) : « J’avais envie d’un nouveau challenge »

Après deux ans d’attente, la 11ème saison de Danse avec les stars débute ce vendredi 17 septembre sur TF1. Lors de cette nouvelle édition, Denitsa Ikonomova rejoint pour la première fois le jury de l’émission, composé de Chris Marques, François Alu et Jean-Paul Gaultier. Gala.fr a recueilli ses impressions avant la première.

Nouveau challenge de taille pour Denitsa Ikonomova. Après 8 saisons, dont 4 victorieuses, la jeune femme va voir son rôle évoluer dans Danse avec les stars. Lors de cette 11ème saison, elle troque son costume de danseuse pour celui de jurée, aux côtés de Chris Marques, François Alu et Jean-Paul Gaultier. Proche des autres danseurs professionnels, avec lesquels elle a noué des liens d’amitié, Denitsa Ikonomova promet toutefois d’être une juge exigeante, mais toujours bienveillante. Confidences.

Gala.fr : Vous avez remporté 4 saisons de Danse avec les stars. Pourquoi avoir décidé de devenir jurée maintenant ?

Denitsa Ikonomova : Je me suis dit qu’après quatre victoires, je ne pouvais pas faire mieux ! J’avais envie d’un nouveau challenge, j’aime bien sortir de ma zone de confort. J’avais aussi envie d’offrir mon aide et mes conseils. Même si j’étais triste de quitter la piste et mes chaussures de danse pour des talons et des grandes robes de soirée !

Gala.fr : Au bout de 11 saisons, vous avez forcément créer des liens avec les autres danseurs professionnels. Comment rester objective ?

Denitsa Ikonomova : On est amis avant tout, ils savent que c’est un exercice différent. Et puis, je suis bienveillante, je ne vais pas donner des mauvaises notes pour être méchante. De toute manière, on ne juge pas les danseurs, mais les célébrités.

Gala.fr : Avez-vous reçu des conseils d’anciens jurés qui sont passés sur le parquet de DALS ?

Denitsa Ikonomova : J’ai parlé avec Shy’m qui m’a conseillé de ne pas stresser. Elle connaît ma personnalité et m’a dit : ‘je sais que tu es quelqu’un de bienveillant et juste.’ Fauve Hautot m’a dit la même chose !

https://www.instagram.com/p/B32NR87ikBx/

A post shared by Denitsa (@denitsaofficiel)

Gala.fr : Quel regard portez-vous sur les nouveaux juges, François Alu et Jean-Paul Gaultier ?

Denitsa Ikonomova : Le jury est incroyable ! On peut chacun apporter une touche différente. François vient de l’univers du ballet, où il y a une certaine rigueur et une discipline. Je pense qu’il aura des conseils précieux à donner aux couples. Quant à Jean-Paul Gaultier, il évolue dans le milieu artistique depuis des années. Il s’intéresse beaucoup à la danse, il n’a d’ailleurs pas manqué une saison de Danse avec les stars ! C’est bien d’avoir son œil aussi.

Gala.fr : Et le casting de cette saison ?

Denitsa Ikonomova : Je le trouve super. On va peut-être amener des gens qui n’étaient pas forcément intéressés par l’émission à la base. Au niveau des candidats, il y en a vraiment pour tout le monde !

https://www.instagram.com/p/CS_oZZEtcag/

A post shared by Denitsa (@denitsaofficiel)

« Il faut accepter la danse comme un rôle »

Gala.fr : Vous êtes de nature plutôt timide. Comment vous avez géré le fait d’être exposée tous les samedis soirs sur TF1 ?

Denitsa Ikonomova : Ce n’était pas facile au début. Durant la saison 3, j’étais beaucoup plus réservée. Mais le temps, l’expérience et les gens qui me soutiennent m’ont permis d’avoir un peu plus confiance en moi. Et puis, au fil du temps, on oublie les caméras, qu’on est regardés par des millions de personnes et on se concentre sur ce qui est vraiment important : la danse.


Gala.fr : La danse est réputée pour être sensuelle… Comment on gère ça quand on est en couple ?

Denitsa Ikonomova : On a tous joué des rôles différents quand on était enfants. Il faut accepter la danse comme un rôle dans un film. Souvent, je compare la rumba à un film romantique. Heureusement que tous les acteurs ne tombent pas amoureux dans les films, sinon ce serait compliqué ! Il faut avoir confiance en l’autre et faire la différence entre ce qui est professionnel et personnel.

https://www.instagram.com/p/B1L_9QMi_cW/

A post shared by Denitsa (@denitsaofficiel)

Gala.fr : Comment la production de Danse avec les stars vous a repérée ?

Denitsa Ikonomova : La production est venue me chercher. Moi je regardais la version américaine et anglaise de DALS, mais j’ignorais que le programme existait en France. Grâce à Jean-Marc Généreux, avec lequel je prenais des cours quand j’étais plus jeune, et Christian Millette, mon partenaire de danse dans la vie, j’ai eu plusieurs connexions avec l’émission en France. Quand ils ont eu besoin de recruter de nouveaux visages, la production est venue nous chercher au Canada avec Christian. C’est comme ça que tout a commencé.

« Ma mère est très fière »

Gala.fr : Comment la danse est entrée dans votre vie ?

Denitsa Ikonomova : Quand j’étais petite, je voulais tout faire comme mon frère, qui a 6 ans de plus que moi. Il a commencé à prendre des cours de danse dans son école, j’ai eu envie de faire la même chose donc j’ai demandé à ma mère de m’inscrire. Ensuite, j’ai un peu arrêté parce que j’avais envie de faire d’autres choses à côté. Quand j’ai déménagé au Canada à l’âge de 15 ans, il y avait la barrière linguistique et je me suis dit que le corps était un langage universel. Je me suis donc remise à la danse !

Gala.fr : Parlons de votre mère… Vous dites que c’est votre « plus grand modèle féminin« . Qu’est-ce qu’elle vous a inculqué ?

Denitsa Ikonomova : Ma mère nous a élevés seule. Elle a travaillé très dur, parce qu’on vient d’une famille modeste, avec peu de moyens. Elle a laissé tout ce qu’elle connaissait en Bulgarie pour nous offrir un meilleur avenir au Canada, sans connaître la langue. Elle a eu raison. Aujourd’hui, elle est très fière.

Gala.fr : Vous arrivez à la voir, malgré la crise sanitaire ?

Denitsa Ikonomova : Grâce à ma double nationalité, j’ai pu revenir au Canada. J’ai passé mon dernier Noël avec elle. Récemment, elle m’a rendue visite à Paris, elle est restée deux mois avec moi ! On arrive à se voir quand même, mais si c’est peu.

« Maxime Dereymez va revenir dans DALS« 

Gala.fr : Un hommage va être rendu à Patrick Dupont dans cette nouvelle saison de DALS. Quel souvenir gardez-vous de lui ?

Denitsa Ikonomova : C’est un immense artiste que j’aimais beaucoup. L’homme était quant à lui très bienveillant. Je regrette de ne pas avoir partagé un peu plus avec lui et qu’il ne soit pas resté un peu plus avec nous. Sa disparition m’a beaucoup affecté. J’appréciais aussi sa compagne, avec laquelle j’échangeais beaucoup. C’est une grosse perte pour le monde. Même si je pense qu’il va rester dans l’esprit des gens pendant très longtemps…

Gala.fr : Maxime Dereymez a récemment été hospitalisé en raison d’un problème oculaire. Avez-vous de ses nouvelles ?

Denitsa Ikonomova : Évidemment, c’est mon ami ! Je l’ai appelé tous les jours pour savoir comment il allait. Le corps peut se montrer imprévisible. Il est notre meilleur outil, mais peut aussi être notre pire ennemi. Il vient de sortir de l’hôpital et je vais aller le voir dès que possible.

Gala.fr : Va-t-il pouvoir réintégrer l’émission ?

Denitsa Ikonomova : Bien sûr qu’il va revenir ! Ils ont pris bien soin de lui pour pouvoir le remettre sur pied le plus rapidement possible et qu’il retrouve le parquet de Danse avec les stars.

Crédits photos : LAURENT VU/TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet