INTERVIEW – Floriane Bascou, candidate à Miss Univers : « Je sus prête à faire le show »

L’année 2023 commence fort pour Floriane Bascou. Sacrée première dauphine de Miss France 2022, l’ex-Miss Martinique va tenter de remporter la couronne de Miss Univers, le samedi 14 janvier à la Nouvelle-Orléans (en Louisiane). À l’approche du concours de beauté, elle s’est confiée à Gala.fr.

Sera-t-elle la troisième ambassadrice de la France à remporter la prestigieuse couronne de Miss Univers ? Sacrée première dauphine lors de l’élection de Miss France 2022, remportée par Diane Leyre, Floriane Bascou va défendre les couleurs tricolores lors de ce concours international. Dans la nuit du 14 au 15 janvier, à la Nouvelle-Orléans, l’ancienne Miss Martinique compte bien faire le show pour en mettre plein la vue aux membres du jury. Avant de s’envoler vers de nouvelles aventures en Louisiane, la jeune femme de 20 ans a accepté de répondre aux questions de Gala.fr.

Gala.fr : Quelle a été votre première réaction en apprenant que vous aviez été choisie par Cindy Fabre pour représenter la France à Miss Univers ?

Floriane Bascou : J’étais, et je suis toujours, émerveillée et super contente d’avoir la chance de représenter la France à Miss Univers.

Gala.fr : Vous attendiez-vous à participer à ce concours de beauté ?

Floriane Bascou : En général, la Miss France et sa première dauphine participent à Miss Monde ou à Miss Univers. Dès mon retour en Martinique je m’y suis préparée. J’étais vraiment confiante de participer à l’un de ces concours cette année.

Gala.fr : Aviez-vous une préférence entre Miss Univers et Miss Monde ?

Floriane Bascou : J’avoue que j’avais une préférence pour Miss Univers. Je m’identifie beaucoup plus à ce concours. À Miss France, j’ai retenu l’attention du jury et du public par ma présence scénique. C’est l’un des principaux atouts à Miss Univers pour pouvoir remporter des points. Je suis prête à faire le show !

Gala.fr : Comment préparez-vous cette participation ?

Floriane Bascou : J’enchaîne les entraînements, notamment les cours de catwalk (cours pour apprendre à marcher avec des talons, ndlr). J’ai aussi des cours de développement personnel et d’anglais. C’est très important car je vais avoir des moments avec la presse américaine. J’ai la chance de pouvoir compter sur les conseils de nombreux professionnels. Grâce à eux, je vais pouvoir être au top.

https://www.instagram.com/p/Cm82j0LgR2s/

A post shared by Floriane Bascou (@florianebascouoff)

« Je suis très confiante et très excitée de vivre une telle aventure »

Gala.fr : Comment va se passer l’aventure Miss Univers à la Nouvelle-Orléans ?

Floriane Bascou : L’aventure commence dès le 2 janvier. Une fois arrivée, je vais découvrir le programme traditionnel ainsi que les différents passages télévisés, dont celui de la preliminary competition. Toutes les candidates vont défiler en maillot de bain puis en robe de gala. Un autre jour, je vais défiler avec le costume national. Il y aura également cette fameuse soirée où je vais devoir crier la fameuse présentation au micro : « Floriane Bascou. France ! » (elle rit). Durant les douze jours d’aventure, je vais aussi participer à des galas de bienfaisance.

Gala.fr : Comment appréhendez-vous cette compétition ?

Floriane Bascou : Je suis très confiante et très excitée à l’idée de vivre une telle aventure. Je n’ai pas vraiment d’appréhension puisque c’est une expérience que peu de jeunes femmes ont la chance de vivre. Je ne peux pas me permettre d’avoir des doutes ou du stress. Au contraire, je souhaite la vivre pleinement et sereinement.

Gala.fr : Avez-vous reçu des petits conseils d’anciennes participantes, notamment de Clémence Bottino qui a défendu les couleurs de la France l’année précédente ?

Floriane Bascou : Tout à fait ! J’ai eu l’occasion d’échanger avec elle et nous sommes toujours en contact. Elle m’a recommandé de prendre des photos au préalable de tous mes looks pour m’assurer de ne rien oublier au niveau des accessoires et de la mise en beauté le jour J. C’est super important pour faire face aux situations de rush et de stress.

https://www.instagram.com/p/CnBFvecNJf7/

A post shared by Floriane Bascou (@florianebascouoff)

Gala.fr : Quels sont les valeurs et engagements que vous souhaitez défendre lors de la cérémonie ?

Floriane Bascou : Depuis Miss France, je m’engage dans la prévention et la lutte contre le cancer. Je souhaite porter ce message à Miss Univers. Sur scène, j’ai aussi envie d’inspirer les jeunes femmes à s’affirmer. Je veux les inviter à croire en leurs rêves.

« Je suis vraiment admirative d’Indira Ampiot »

Gala.fr : Il y a un an, vous aviez été élue première dauphine de Miss France. Que retenez-vous de cette expérience ?

Floriane Bascou : C’était une belle fierté de devenir première dauphine. J’ai vécu une année incroyable. J’ai eu des représentations à assurer en Martinique mais aussi dans l’Hexagone. J’ai pu me rendre utile en mettant en lumière des associations qui se battent pour des causes nobles et justes. Cela m’a permis de donner sens à la notoriété que j’ai acquise.

Gala.fr : Le 17 décembre 2022, une ambassadrice des DOM TOM a été sacrée Miss France 2023. Que pensez-vous d’Indira Ampiot, Miss Guadeloupe ?

Floriane Bascou : Je suis vraiment admirative d’Indira Ampiot pour son audace. À seulement 18 ans, elle a osé se présenter à Miss France ! C’est vraiment exemplaire et extraordinaire. Elle a su aller au bout de ses objectifs. Je suis persuadée qu’elle nous représentera à merveille dans un concours international. Et puis je suis aussi très fière de la Miss Martinique, Axelle René, qui s’est classée troisième. C’est incroyable d’avoir eu Miss Guadeloupe et Miss Martinique dans le Top 5. Ça ne s’est jamais produit !

Gala.fr : Quels conseils donneriez-vous à la nouvelle reine de beauté ?

Floriane Bascou : Je lui dirai de profiter à fond de cette année d’ambassadrice car ça passe vraiment vite. Elle aura une année très chargée mais tellement extraordinaire. Elle va faire de merveilleuses rencontres avec le public.

A post shared by Floriane Bascou (@florianebascouoff)

Gala.fr : Le concours de beauté est bien souvent jugé désuet ou « sexiste », que répondez-vous à cela ? Que pensez-vous des changements de règles qui ont été effectués pour l’édition 2023 ?

Floriane Bascou : Cette année, nous avons vraiment pu voir un changement dans le règlement de Miss France. Ça montre bien que tout change et tout s’adapte avec le temps. Je trouve ça très bien d’avoir élargi le règlement. Un plus grand nombre de femmes vont pouvoir tenter leur chance et vivre une aventure extraordinaire. Si certaines personnes considèrent les concours de beauté has been, c’est leur opinion. Pour ma part, ce concours est un excellent ascenseur social pour une jeune femme qui a envie de s’exprimer et de se dévoiler. Je suis ressortie grandie de cette aventure. Il y a beaucoup de points positifs à retirer d’un simple concours de beauté.

Gala.fr : Quels sont vos projets ?

Floriane Bascou : Ramener la couronne de Miss Univers, bien sûr (elle rit) ! Je consacrerai mon année de règne à des causes qui me tiennent à coeur et utiliserai ma notoriété pour mettre en lumière des associations et des mouvements importants. Je voudrais aussi inspirer les nouvelles générations et toutes les personnes à bâtir une meilleure société. Dans le cas où je ne remporte pas Miss Univers, je vais continuer de profiter des opportunités qui s’offrent à moi. Une fois que tout cela sera terminé, je reprendrai mes études pour réaliser mon objectif professionnel qui est de devenir orthodontiste.

Crédits photos : ©klodcabit

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Floriane Bascou – Miss Martinique 2021

Il vous reste 85% de l’article à découvrir

Autour de

Source: Lire L’Article Complet