"J’ai cru que j’allais crever" : Sophie Marceau cash sur ce tournage qui a failli virer au drame… Bouleversantes confessions !

L’année passée, Sophie Marceau s’est entretenue avec nos confrères de Konbini. L’occasion pour la comédienne d’évoquer le tournage d’un film qui lui a donné des sueurs froides… Confidences inédites !

Ce jeudi 6 octobre 2022 à 21h10, NRJ12 a décidé de mettre à l’honneur Sophie Marceau et son immense carrière. Depuis plusieurs décennies, la célèbre actrice déchaîne les passions à l’écran. Propulsée grâce au film La Boum dans les années 80, l’heureuse maman de deux enfants a par la suite enchaîné les projets cinématographiques. Artiste polyvalente, Sophie Marceau s’épanouit autant devant que derrière la caméra.

« Ce que je préfère, c’est le travail du plateau. Petit à petit, on élabore un plan, on répète, on recommence, on est énervé, on passe par plein d’émotions… Je ne m’en lasse pas. En revanche, s’emmerder sur un tournage, c’est ce qu’il y a de pire ! Ça m’est arrivé et c’est affreux si on ne prend pas ce travail assez à cœur pour aller fouiller, chercher » a révélé la réalisatrice pour Version Femina.

« J’ai avalé deux litres d’essence… »

En 2021, Sophie Marceau a fait une apparition remarquée sur le tapis rouge du Festival de Cannes. Venue défendre le film de François Ozon « Tout s’est bien passé », l’ex-compagne de Christophe Lambert a attiré tous les regards avec ses camarades. Pour nos confrères de Konbini, Sophie Marceau s’est d’ailleurs livrée sur ce tournage qui a visiblement été riche en émotions. Une scène de noyade a eu le mérite de l’effrayer. Les « risques du métier », a-t-elle indiqué non sans humour.

« Tout le temps, vous avez des accidents. Même sur le film de François Ozon, j’ai failli me noyer quoi », a précisé l’icône. « Pourtant la scène dure deux secondes ! C’était mal foutu, je ne sais pas ce qui s’est passé ce jour-là, j’ai avalé deux litres d’essence, j’ai cru que j’allais crever ». De grosses frayeurs qui sont fréquences dans son milieu à en croire ses dires : « Il y a des chutes à cheval, des cascades, évidemment, où on se reçoit mal. J’ai eu plein d’accidents », a affirmé Sophie Marceau. « Mais je pense qu’on est quand même protégé par des petits anges parce qu’un acteur qui a un accident, ça veut dire que le tournage s’arrête (…)».

N.B

à voir aussi : Festival de Cannes : Sophie Marceau en combinaison rouge incendiaire met le feu à la Croisette

Source: Lire L’Article Complet