"J’ai envie de les emmerder" : la violente attaque d’Emmanuel Macron contre les non-vaccinés

Au cours d’un entretien avec les lecteurs du journal Le Parisien mardi 4 janvier 2022, Emmanuel Macron s’est montré plutôt offensif au moment d’évoquer les millions de personnes qui ne sont pas encore vaccinées contre le coronavirus en France.

  • Emmanuel Macron

Alors que le coronavirus est apparu pour la première fois sur le sol français il y a maintenant presque deux ans, la crise sanitaire n’a jamais été aussi forte dans le pays. Pour preuve, le taux d’incidence de la Covid-19 bat quotidiennement des records au sein de l’Hexagone, notamment depuis l’arrivée du variant Omicron en provenance d’Afrique du Sud. Pour faire face à cette situation, le gouvernement a décidé de mettre en place une série de mesures sanitaires, afin de limiter la propagation du coronavirus au sein de la population française. Par ailleurs, l’exécutif mise toujours sur sa campagne de vaccination. Pour rappel, plus de 50 millions de Français éligibles à la vaccination ont déjà reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19. Depuis maintenant plusieurs semaines, le gouvernement a mis en place une campagne de rappel, ouverte à tous les individus âgés de 18 ans et plus. Pour mémoire, ceux qui ne feront pas leur 3e injection verront leur pass sanitaire être désactivé.

Par ailleurs, ce fameux pass sanitaire devrait prochainement être transformé en pass vaccinal, par l’intermédiaire d’une loi actuellement débattue au sein du Parlement. Alors que les Français pouvaient réaliser quotidiennement des tests PCR pour obtenir le pass sanitaire jusqu’à présent, ce ne sera plus le cas avec le pass vaccinal, car il faudra présenter un schéma vaccinal complet avec une dose de rappel pour l’obtenir. La mise en place du pass vaccinal vise à convaincre les millions de Français non-vaccinés à franchir le pas. Interrogé par les lecteurs du journal Le Parisien mardi 4 janvier 2022, Emmanuel Macron a assumé le fait de durcir les règles pour ceux qui refusent encore de se faire vacciner contre le coronavirus.

Emmanuel Macron sur les non-vaccinés : « Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force »

« En démocratie, le pire ennemi c’est le mensonge et la bêtise. Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré. C’est une toute petite minorité qui est réfractaire. Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage« , a-t-il déclaré. « Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout. C’est ça, la stratégie. Je ne vais pas les mettre en prison, je ne vais pas les vacciner de force. Et donc, il faut leur dire : à partir du 15 janvier, vous ne pourrez plus aller au restau, vous ne pourrez plus prendre un canon, vous ne pourrez plus aller boire un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre, vous ne pourrez plus aller au ciné…« , a ajouté le président de la République. Des propos qui devraient sans nul doute faire polémique.

Source: Lire L’Article Complet