"J'ai eu tellement peur" : Michel Drucker lancé par de terribles douleurs après son opération

Opéré à la fin du mois de septembre, Michel Drucker est toujours en convalescence. Et l’homme de télévision est conscient qu’il a eu chaud.

Il a été très prudent aux prémices de la crise sanitaire du Covid-19, mais malheureusement, c’est un tout autre mal qui a frappé Michel Drucker, 78 ans, et sa santé de fer… Le 26 septembre dernier, l’animateur culte de France 2 a été opéré du coeur pendant 8 heures , dans un hôpital parisien. Une intervention lourde, puisque les médecins ont ouvert son thorax , et pourtant, l’homme de télévision avait voulu “rassurer tout le monde” sur son état de santé, quelques jours plus tard, par voie de communiqué.

“J’ai eu tellement peur”

Et tandis qu’il tarde à revenir à l’antenne, dans “Vivement dimanche”, qu’il veut d’ailleurs désormais animer tout seul, pour le service public, Michel Drucker inquiète nombre de ses fans… Il faut dire que les nouvelles ne sont pas rassurantes depuis un mois. Selon les informations de France Dimanche, ce proche de Céline Dion et de Johnny Hallyday a dû subir un triple pontage, parce qu’une de ses valves aortiques était infectée.

Nos confrères rapportent qu’après son opération, “le pauvre n’était que souffrance en revenant à lui. Et les jours qui ont suivi, il a enduré encore et encore de terribles douleurs, vivant un véritable enfer”. Lui qui ne se cache pas d’être hypocondriaque s’est fait une belle frayeur. “J’ai eu tellement peur” aurait-il confié à l’un de ses proches.

A cause de ses douleurs, Michel Drucker a donc eu des difficultés à trouver le sommeil, si bien que le personnel soignant l’a gardé en soins intensifs jusqu’à tout récemment. Sain et sauf, il est désormais dans une clinique du 16ème arrondissement à Paris et l’hebdomadaire assure qu’il est passé “très près de la catastrophe”. En effet, “sans son hygiène de vie irréprochable, il serait déjà mort”, osent dire nos confrères.

“Je dois réapprendre à marcher”

Désormais notre Michel national sait qu’il a d’immenses efforts à faire pour retrouver son travail. “Je dois réapprendre à marcher” aurait-il confié depuis sa chambre de clinique. Et la route est longue, à en croire Françoise Coquet, sa coproductrice de Vivement dimanche. Dans les colonnes du Parisien, elle a confié il y a quelques jours : “En trois semaines sans bouger de son lit, il a maigri et perdu des muscles . Mais il a envie de vite récupérer sa forme”.

>> A voir aussi : Michel Drucker opéré d’urgence !

F.A

Source: Lire L’Article Complet