« J’ai failli crever » : Elie Semoun marqué à vie par sa première participation à Fort Boyard

Invité d’On refait la télé, Elie Semoun s’est confié sur sa participation à Fort Boyard. Une grande première pour celui qui avait jusque-là refusé toutes les invitations de l’équipe de production de l’émission.

A propos de


  1. Elie Semoun

Après des années de refus, Elie Semoun vient de rejoindre la longue liste de célébrités ayant participé à Fort Boyard. Une expérience sur laquelle l’humoriste a accepté de se confier dans l’émission de RTL On refait la télé, diffusée ce samedi 11 juin. Une aventure dont il risque de se souvenir longtemps. « Je crois que j’ai failli crever, mais j’ai réussi. J’ai eu très peur », a-t-il lancé. La raison ? Une épreuve particulièrement difficile. « Ils m’ont mis sur une barre, vous savez les trucs de pompier en fer. J’avais une petite barre transversale pour m’accrocher. […] Ils m’ont fait aller à 20 mètres au-dessus du sol et puis après, il fallait que je fasse un looping. Pendant que j’étais en arrière, il fallait que je vois un chiffre, que je le donne », a-t-il expliqué.

S’il a « pris du plaisir à faire cette émission », Elie Semoun a reconnu avoir décliné plusieurs demandes de la production du programme de France 2. « lls m’avaient appelé pour faire un personnage récurrent. Un peu comme Willy Rovelli. Mais moi, j’ai dit non. Je veux faire du cinéma, je ne veux pas faire de la télé », a avoué celui qui sera à l’affiche, en juillet, de Ducobu Président !.

« J’aime bien faire des choses intemporelles »

Mais que l’équipe de Fort Boyard n’y voit rien de personnelle, l’acteur a en effet refusé les invitations d’autres émissions de divertissement, dont Mask Singer ou Danse avec les stars. « J’ai même été un peu vexé. […] Je ne sais pas… Ce n’est pas ma place », avait-il confié en mars dernier dans le programme Buzz TV, du Figaro Live. « J’aime bien faire des choses intemporelles. J’ai envie de marquer ma présence en tant qu’artiste et pas juste en tant que petit papillon qui vole devant un petit écran de télé. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet