Jair Bolsonaro hospitalisé en urgence : le président brésilien admis pour un hoquet persistant

Jair Bolsonaro est souffrant. Le président brésilien a été admis dans un hôpital de Brasilia ce mercredi 14 juillet afin de découvrir les causes de ses douleurs.

Le président brésilien ne vit pas ses meilleurs jours. Jair Bolsonaro enchaîne les pépins de santé. Selon le site brésilien Estadao, ce dernier aurait ressenti des douleurs abdominales intenses et se serait rendu à l’hôpital le plus proche. À la suite de cette hospitalisation en urgence, le chef d’État a été obligé d’annuler une réunion avec d’autres politiques. Les détails concernant l’état de santé de Jair Bolsonaro n’ont pas été divulgués.

Toutefois les informations du site d’information Globo laisseraient entendre que le président brésilien aurait été admis à l’hôpital militaire de la capitale Brasilia, au matin du 14 juillet 2021, jour de la Fête nationale française. Jair Bolsonaro se serait plaint d’un hoquet persistant seulement quelques jours avant son hospitalisation. L’homme politique de 66 ans devrait être sous observation pendant 48 heures.

Nouveau coup dur pour le président brésilien après un mandat compliqué

Par ailleurs, dans un communiqué la présidence a confirmé les rumeurs. “Suivant les orientations de son équipe médicale, il a été admis à l’hôpital des Forces armées pour réaliser des examens afin d’identifier les causes du hoquet“, peut-on lire.

Celui qui avait été positif à la Covid-19 en 2020 n’en est pas à son premier problème de santé durant son mandat. En 2019, Jair Bolsonaro avait, en effet, dû exercer ses fonctions depuis un hôpital de Sao Paulo tandis qu’il subissait une opération chirurgicale conséquente. Le sexagénaire avait dû retirer une poche de colostomie qu’il devait porter depuis une attaque survenue en septembre 2018, au cours de laquelle il avait été poignardé en pleine rue. L’intervention qui avait duré cinq heures s’était déroulée sans encombres. Son agresseur, jugé irresponsable, avait été placé dans un établissement psychiatrique.

Source: Lire L’Article Complet