"Je m'emmerde pas" : Gad Elmaleh se confie sur son célibat "choisi"

Dans son sixième spectacle intitulé D’ailleurs, Gad Elmaleh se confie sur sa vie de célibataire, près de six ans après sa rupture avec Charlotte Casiraghi. Un choix parfaitement assumé, rapporte Le Parisien en kiosque samedi 11 septembre 2021.

  • Gad Elmaleh
  • Charlotte Casiraghi

Près de six ans après sa séparation avec Charlotte Casiraghi, Gad Elmaleh semble apprécier sa vie de père célibataire. Jeudi 9 septembre 2021, l’humoriste de 50 ans retrouvait son public à l’occasion de sa nouvelle tournée baptisée D’ailleurs, au Jeu de Paume, à Blois. Dans ce one-man-show, le comédien évoque sa vie privée et son nouveau célibat “choisi”, rapporte Le Parisien en kiosque samedi 11 septembre 2021. “Je vous dois la vérité. Ça y est, j’ai eu 50 ans cette année, je ne mens plus, je ne tourne plus autour du pot”, lance-t-il en début de spectacle, pour conclure une heure et demi plus tard : “À 50 balais, je m’emmerde plus.” Un âge charnière, où son célibat “non subi” lui permet de profiter pleinement de sa vie, entre “amour” et “religion”.

Dans son spectacle, Gad Elmaleh se confie sur son ex-belle famille princière. “J’ai envie de tout vous dire. Oui, j’ai été avec une vraie princesse que son oncle, il a un pays à lui”, s’amuse-t-il, en référence au prince Albert II de Monaco. Et de poursuivre, cité par nos confrères : “Les amis, je suis monté dans des sphères intersidérales sociales, vous n’avez pas idée. Bon là, je suis redescendu.”

“Je raconte mon inadaptation”

Gad Elmaleh a été en couple pendant quatre ans avec la fille de Caroline de Monaco. De leur idylle est né Raphaël, le 17 décembre 2013. Celui qui considère être atteint du “syndrome du blédard”, n’a pas toujours su trouver sa place au sein de la famille princière de Monaco. “C’est plus une observation sur moi, moi qui me trimballe dans plusieurs univers et qui [suis] toujours en décalage”, a avoué l’artiste franco-marocain, au micro de RTL, jeudi 6 mai 2021. Et d’ajouter : “Il y a Monaco, il y a l’expérience aux États-Unis, il y a l’arrivée en France, il y a la paternité, et Monaco ça fait partie d’un moment de ma vie qui est vrai. Je ne raconte que des choses vraies, mais je raconte plus mon inadaptation que je ne me moque de la famille princière.”

Source: Lire L’Article Complet