«Je n’aurais pas misé sur moi» : À 27 ans, l'artiste Loucia Carlier remporte la Bourse Emerige

La jeune artiste vient de remporter la 7ème Bourse Révélations Emerige, jeudi 22 octobre. Zoom sur un talent à suivre.

On peut avoir le Covid et recevoir un joli prix arty en direct, via son iPad. C’est ce qui vient d’arriver à Loucia Carlier, 27 ans, lauréate 2020 de la 7ème Bourse Révélations Emerige. «Sa pratique est à maturité pour bénéficier au mieux de la Bourse, elle est à ce moment charnière que nous cherchons à encourager, explique Gael Charbau, commissaire de l’exposition des onze artistes de moins de 35 ans sélectionnés cette année et membre du comité de sélection.

Son travail à entrées multiples propose différentes échelles de lecture où Lucia confronte images et croyances populaires (carnaval, météorites, objets du quotidien…), avec une certaine poésie.»

Loucia Carlier, lauréate de la Bourse Révélations Emerige 2020.

La bourse lui offre un atelier et un accompagnement professionnel d’un an, ainsi qu’une bourse de 15.000 euros pour produire sa première exposition personnelle à la galerie Art : Concept en 2021. «Je n’aurais pas misé sur moi…», conclut étonnamment cette fille d’une décoratrice de cinéma passée à la céramique, et d’un père professionnel des vidéos d’opéra.

Ses matériaux ? Bois, céramique, résine… et mots

Untitled (the tables are turned), 2020. Matériaux divers, bois, plexiglas, céramique, plâtre.
Vue de l’exposition Un monde à votre image, Bourse Révélations Emerige 2020, commissariat Gaël Charbau, Villa Emerige.

Confinée à Cahors, à peine rentrée de Suisse, la Parisienne d’origine qui rêve d’ailleurs a investi l’atelier de menuiserie de son grand-père où elle a préparé son «moulin», une créature totem remplie d’univers imaginaires. Formée au fort terreau de l’ECAL (École Cantonale d’Art de Lausanne) – Bachelor et Master en arts visuels puis assistante pendant deux ans -, sa vision articule conceptuel et plastique. Elle utilise une profusion de matériaux, plâtre, résine, bois, skaï, céramique, sérigraphie, gaufrage et… les mots.

Untitled (the tables are turned), 2020. Matériaux divers, bois, plexiglas, céramique, plâtre.
Vue de l’exposition Un monde à votre image, Bourse Révélations Emerige 2020, commissariat Gaël Charbau, Villa Emerige.

Cofondatrice et rédactrice de la revue annuelle Klima, qui mêle recherche universitaire et création contemporaine, Loucia en fait aussi la vertèbre de son travail plastique – exposition, workshop… Depuis 2018, Klima a traité de science-fiction, d’écologie… Le tout dernier juste paru se consacre au spiritisme et aux sorcières. Klima 2021 parlera de jeux vidéo et sera (encore) plus expérimental. Tout commence.

Révélations Emerige – Un monde à votre image, jusqu’au 14 novembre à la Villa Emerige, à Paris. Puis à l’Hôtel des Arts de Toulon, du 5 décembre au 21 février.

Source: Lire L’Article Complet