Jean-Marie Bigard s’emporte contre le vigile d’un grand magasin : les internautes le critiquent

Samedi 3 avril 2021, Jean-Marie Bigard a poussé un nouveau coup de gueule. Cette fois-ci, ce n’est pas contre Jean Castex qu’il s’est emporté mais vis à vis d’un agent de sécurité d’un grand magasin qui lui a demandé de retirer son casque de moto.

Jean-Marie Bigard

Jean-Marie Bigard est en colère. Depuis le début de la pandémie, l’humoriste ne cache pas son vif désaccord avec les mesures mises en place par le gouvernement au gré des mois. Twitter est rapidement devenu le théâtre de ses coups de gueule. Samedi 20 mars, il a critiqué notamment le nouveau confinement annoncé par Jean Castex. Au cours de la vidéo dans laquelle il s’en prend au gouvernement, Jean-Marie Bigard a tenu à faire un peu de publicité aux masques de protection qu’il a créés. Des masques sur lesquels est inscrit “Allez tous vous faire e*culer”. Alors qu’il était déterminé à écouler ses stocks, Jean-Marie Bigard s’est plaint qu’aucun grand magasin n’accepte de vendre ses masques. “Il est absolument réglementaire. C’est un masque UNS1 donc un des plus efficaces, qui filtre à plus de 95%. Il est lavable 30 fois, mieux que n’importe quel masque, un peu plus grand“, s’est-il vanté dans une courte vidéo, avant de préciser que ces derniers sont vendus par lots de deux à 12 euros. A l’époque, les internautes avaient été nombreux à exprimer leur déception de le voir vendre ses masques alors qu’il se plaint des gestes barrières depuis plusieurs mois… Le gars râle comme quoi c’est pas un virus dangereux mais il vend quand même des masques”, “C’est limite indécent car 12 euros pour les deux masques c’est quand même pas bon marché”, “Pour 12 €, je me fait 10 masques… La couture, c’est pas si dur”, “Pour le prix tu as mis le paquet”, pouvait-on notamment lire sur les réseaux sociaux.

Jean-Marie Bigard “impoli” ?

Samedi 3 avril 2021, Jean-Marie Bigard a encore été confronté à une situation qui l’a beaucoup énervé. Alors qu’il était parti faire des courses au Bon Marché, grand magasin de luxe, situé en plein coeur de Paris, il s’est plaint qu’un agent de sécurité lui demande de retirer son casque de deux roues. Une demande que n’a pas supporté l’humoriste : “Je vais au Bon marché acheter deux steack hachés pour les enfants et j’ai mon casque, et mon masque jusqu’ici (montrant la moitié de son visage, ndlr). Et le mec me dit : ‘Il faut retirer votre casque monsieur’. Mais je lui dis : ‘Pour voir quoi ? Je suis masqué’. Et il me dit : ‘Bah pour voir votre tête !’ Je lui dis : ‘Non pas pour voir ma tête, pour voir mes cheveux, ou mes oreilles. Mais pas ma tête, j’ai un masque’. J’ai retiré mon masque et je lui ai dit : ‘Mes oreilles sont dangereuses ! Et attention aux cheveux !’ Quelle bande d’enc****. Mais où est-ce qu’on va ?“, a-t-il lancé dans une vidéo postée sur son compte Twitter, le 3 avril. Les internautes ont vu dans son coup de gueule un nouvel abus du comique, qui a décidément beaucoup de mal à faire l’unanimité : “C’est une question de 1/ politesse et 2/ identification quand on sait qu’il y a maintenant depuis une dizaine d’années des types qui viennent dans des salles de spectacle tirer sur tout le monde… Maintenant je comprends que quand on est une personne connue…”, “Histoire bidon. Faut sortir vous aérer parce que vous racontez vraiment des trucs inutiles sur des polémiques à 2 balles”, “Bah il a juste fait son métier quoi. Peut-on le laisser travailler tranquillement ?“, ont réagit plusieurs internautes.

La prochaine fois on va me demander d’enlever mon slip mais… de garder mon masque !!! pic.twitter.com/61X8bll8N8

Source: Lire L’Article Complet