Jean-Marie Périer : sa jolie déclaration à Ambre Chalumeau, chroniqueuse de Quotidien

La nouvelle recrue de Yann Barthès aux manettes de la chronique Culture de l’émission Quotidien, Ambre Chalumeau, est loin de laisser les téléspectateurs indifférents. Il en est même un plus que tout autre, qui s’est fendu d’une déclaration sur Facebook pour lui exprimer toute son admiration. Et c’est Jean-Marie Périer !

Yann Barthès

Les fidèles de Quotidien ont eu le plaisir de découvrir les visages des nouveaux chroniqueurs de Yann Barthès le 31 août dernier. Et parmi eux, c’est Ambre Chalumeau qui tire son épingle du jeu au fil des émissions. Il faut dire que cette journaliste de 23 ans maîtrise parfaitement son sujet. A travers sa chronique qui a pour titre la Brigade des affaires culturelles, elle a pour objectif et volonté de rendre la culture accessible à tous. Pour cette fille issue du sérail, Ambre est la fille de Laurent Chalumeau, journaliste, écrivain, scénariste, et d’Arielle Saracco, directrice de la création originale chez Canal+, on peut aborder la Culture de façon simple, accessible et décomplexée. Et son pari est gagné, puisque les fans de l’émission sont dithyrambiques à son égard. Il est d’ailleurs un homme qui ne tarit pas d’éloges à son sujet, et c’est Jean-Marie Périer. Le photographe de 81 ans a rédigé une ode à la journaliste sur son compte Facebook pour rendre hommage à son intelligence, sa simplicité et sa jeunesse.

“Je fais désormais partie du club des ‘Chalumecs'”

Ambre Chalumeau propose dans ses chroniques, des sujets peu abordés à une heure de grande écoute et peu traités lors de talk-shows. Pour exemple, ce mercredi 24 mars, la jeune femme a évoqué Benoîte Groult, journaliste, romancière et militante féministe française décédée en 2016. Devant son téléviseur, celui qui a été un amoureux transi de Françoise Hardy, n’a pu s’empêcher de prendre sa plume pour exprimer son bonheur et sa reconnaissance à Ambre Chalumeau de traiter de sujets de si haute volée. “Je trouve formidable que Yann Barthes ait choisi quelqu’un de si jeune pour parler de culture. Elle n’a pas cet à-priori de supériorité des « sachants » de la capitale, s’est-il enthousiasmé. En plus de sa simplicité, il affirme s’attacher à la chroniqueuse “un peu plus chaque jour”, en raison notamment de “sa rapidité d’esprit”, de sa culture, “elle est beaucoup plus cultivée que moi”, mais également – il ne perd pas le nord – car elle apprécie ses travaux ! “Bon vous avez compris, je fais désormais partie du club des « Chalumecs »”, conclut-il à la fin de sa tribune !

Source: Lire L’Article Complet