Jean-Pierre Pernaut content du JT de Marie-Sophie Lacarrau ? Il donne son avis sans filtre

Six mois après avoir transmis le flambeau du JT de 13h à Marie-Sophie Lacarrau, Jean-Pierre Pernaut a donné son opinion sur celle qui lui a succédé, le 5 juillet sur Sud Radio. Et le mythique présentateur s’avoue plutôt conquis.

Jean-Pierre Pernaut

Marie-Sophie Lacarrau

Mine de rien, cela fait déjà six mois que Jean-Pierre Pernaut a troqué son JT de 13h contre des pauses déjeuner un brin plus calmes. Le 18 décembre dernier, celui qui officiait derrière son bureau depuis trente-trois ans a transmis le relais à Marie-Sophie Lacarrau, qui s’est astreinte à maintenir le rythme de croisière de l’un des journaux les plus appréciés par les Français. Et si la technique lui a parfois joué des tours, ou que le coronavirus ne l’a pas épargné, la transfuge de France 2 s’est acquittée de sa tâche avec brio.

Et pourtant l’ombre de l’ancien taulier plane toujours dans les bureaux de TF1, alors qu’il est désormais à la tête d’une émission sur LCI le week-end. “Il passe une fois par semaine pour échanger, donner son avis sur ce qui lui a plu ou déplu”, confiait l’Aveyronnaise dans Le Parisien, qui met néanmoins un point d’honneur à se détacher de l’image JPP.

“Moi j’aime bien Marie-Sophie”

Pour autant, avoir la bénédiction de son illustre prédécesseur est quelque chose qui compte pour Marie-Sophie Lacarrau. “Que Jean-Pierre m’adoube, ce n’est pas rien”, commentait-elle. Et ça tombe bien puisque le mari de Nathalie Marquay a l’air d’apprécier le travail de sa consœur et de ses équipes. “J’en pense que du bien ! Marie-Sophie s’investit à merveille dans cette édition du 13h, elle travaille avec la même équipe que la mienne avec les correspondants en régions”, a-t-il confié au micro de Sud Radio, ce 5 juillet. Et s’il y a bien une chose sur lequel Jean-Pierre Pernaut ne transige pas, c’est la défense du patrimoine français. “Marie-Sophie a mené à bien la quatrième élection du plus beau marché de France ! On continue également SOS villages, ça continue de marcher bien donc moi, j’aime bien Marie-Sophie, clame-t-il. Tant qu’elle se tient à carreaux…

Source: Lire L’Article Complet